mercredi 23 août 2017

Le Parlement marocain élit enfin ses instances !

L’apaisement a été de rigueur, aussi bien lors de la séance d’élection du nouveau président de la Chambre des représentants que durant l’élection des structures de la Chambre, du bureau et des présidents des neuf commissions.

Une touche de consensus a facilité cette besogne qui, d’habitude, est accompagnée d’une véritable tension.

Il faut reconnaître aussi que le nouveau président de la Chambre des députés, le socialiste Habib El Malki, a réussi à mettre à l’aise les députés, lançant ici et là des remarques qui détendent l’atmosphère, telles que demander au député, dont le nom est prononcé, de se lever et il est applaudi par ses pairs…

L’opération de vote, qui a eu lieu mardi 18 janvier 2017, a permis d’élire les députés Lahcen Daoudi (PJD) vice-président de la Chambre des représentants, Rachid Al Abdi (PAM) deuxième vice-président, Mohamed Joudar troisième vice-président, Abdelouahad Ansari quatrième vice-président, Mohamed Ouzzine (MP) cinquième vice-président, Driss Chaïbi (USFP) sixième vice-président, Nouzha El Ouafi (PJD) septième vice-présidente et la députée Hayat Boufrachen (PAM) huitième vice-présidente. En outre, Abderrahim Athmoun (PAM) et Mohamed Najib Boulif (PJD) ont été élus questeurs de la Chambre des représentants. Les secrétaires élues de la Chambre sont Azzouha Al Arrak (PJD), Asmaa Aghlalou (UC) et Bouloune Essakeq (Groupe istiqlalien).

Ont été également élus les présidents des commissions: Mohamed Yatim (PJD), président de la commission des affaires étrangères, de la défense nationale, des affaires islamiques et des MRE; la députée Zakia Lemrini (PAM), présidente de la commission de l’intérieur; le député Adil Baytar (PAM), président de la commission de la justice et des droits de l’homme; le député Driss el Azami Idrissi, président de la commission des finances; la députée Saïda Aït Bouali (Groupe Istiqlalien), présidente de la commission des secteurs sociaux; le député Saïd Chbaâtou (Groupe Constitutionnel), président de la commission des secteurs sociaux, le député Saïd Tadlaoui (Groupe Haraki), président de la commission de l’énergie et des mines; le député Mohamed Mallal (Groupe Socialiste), président de la commission de l’enseignement, de la culture et de la communication ; et enfin le député Driss Skalli Adoui (PJD) président de la commission de contrôle de la finance générale.

Mohamed Nafaa

Voir aussi

Evènements d’Al Hoceïma : Laftit s’explique sur la situation

A en croire le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, le gouvernement a répondu favorablement, jusqu’ici, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.