jeudi 21 novembre 2019

L’ambassadeur Hilale réélu vice-président de l’ECOSOC de l’ONU et président de son segment humanitaire

L’ambassadeur Hilale réélu vice-président de l’ECOSOC de l’ONU et président de son segment humanitaire

Le Conseil Économique et Social des Nations-Unies (ECOSOC) a réélu, mardi par acclamation, l’ambassadeur Omar Hilale, représentant permanent du Maroc, en tant que vice-président du Conseil et président de son segment humanitaire pour le cycle 2020.

Cette réélection pour un deuxième mandat consécutif, une première dans les annales de l’ECOSOC, est l’illustration du patrimoine de crédibilité et de confiance dont jouit le Royaume, en particulier parmi le Groupe africain, qui l’a nommé à ce poste.

Cette reconduction pour une année supplémentaire à la tête du Segment humanitaire de l’ECOSOC représente également une consécration et une reconnaissance des réussites unanimement saluées que le Maroc a réalisées durant le cycle 2019.

Intervenant suite à cette reconduction, M. Hilale a exprimé sa gratitude pour cette confiance renouvelée du Groupe africain à l’égard du Maroc. Il s’est engagé à poursuivre les nombreuses réflexions et réformes structurelles enclenchées en vue, notamment, de renforcer l’ECOSOC et son segment humanitaire, raffermir son impact sur le terrain, rationaliser ses travaux, et le rendre plus visible, afin de répondre aux besoins de millions de personnes en situation de crise à travers le monde.

Il convient de souligner que lors de son mandat l’année dernière, le Maroc avait mis un accent particulier sur l’Afrique, en plaçant les préoccupations du continent et ses besoins au centre des discussions du segment humanitaire de l’ECOSOC.

Ainsi, le Maroc avait organisé une réunion dédiée à la situation en République Centrafricaine, qui s’est penchée sur les moyens de renforcer la collaboration entre les acteurs humanitaires, de développement, de paix et de sécurité dans ce pays.

Le Maroc avait également, initié le premier déplacement de l’ECOSOC sur le terrain, qui s’est rendu dans les trois pays africains touchés par le cyclone Idai, à savoir le Mozambique, le Zimbabwe et le Malawi.

La présidence marocaine de ce segment a , par ailleurs, coïncidé avec la commémoration, en 2019, du 70ème anniversaire des Conventions de Genève, qui constituent le socle du droit international humanitaire.

A cette occasion, le Maroc a organisé, à Genève, en marge des travaux du segment humanitaire, une réunion spéciale dédiée à cette commémoration, à laquelle ont été conviés de nombreuses personnalités et experts internationaux dans ce domaine.

Avec MAP

Voir aussi

Nasser Bourita : L’intégrité territoriale du Maroc n’est pas négociable

La déclaration finale du sommet Russie-Afrique appelle à un nouveau partenariat “équitable et multiforme”

Le sommet Russie-Afrique, qui a clôturé ses travaux jeudi dans la ville de Sotchi, a …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.