Flash Infos

Elections partielles Chabat remporte la bataille de My Yacoub

Hamid chabat

De la bataille des élections partielles, qui a opposé son parti au PJD, Hamid Chabat est sorti vainqueur. Son candidat, Hassan Chouhbi, a battu à plate couture son adversaire PJD, Mohamed Youssef.

Après avoir claqué la porte du gouvernement, Hamid Chabat, Secrétaire général du Parti de l’Istiqlal, vient de créer la surprise en ratissant large lors des élections partielles de Moulay Yacoub et en hissant au podium le candidat du parti de la balance, Hassan Chouhbi, récupéré du RNI (Rassemblement National des Indépendants). L’élu a ainsi battu, avec 1.560 voix de différence, en obtenant un score de 8.779 voix, le candidat du parti du chef de gouvernement (PJD), Mohamed Youssef.
Il n’y a pas lieu de se vanter outre mesure, nous a confié un député du parti de la lampe (PJD) car, estime-t-il, si le candidat istiqlalien a remporté ces élections, il le doit aux partis de l’opposition, en l’occurrence l’USFP, le PAM et l’UC.
En effet, ces derniers ont convenu par consensus de ne pas présenter de candidat et de soutenir celui de Hamid Chabat. Ainsi, les trois partis de l’opposition ont aidé le Parti de l’Istiqlal à remporter ces élections partielles, laissant le parti de Abdelilah Benkirane affronter seul les amis de Chabat.
De leur côté, les PJDistes ont mal accueilli cette défaite dans la région de Fès, surtout qu’ils avaient mobilisé et mis en œuvre toutes leurs forces pour gagner un nouveau siège au parlement et se venger de Hamid Chabat. Mais c’était sans connaître la force de mobilisation de l’adversaire qui maîtrise l’art de rassembler des milliers de sympathisants istiqlaliens -que certains n’hésitent pas à qualifier de «baltajias»- lors de manifestations électorales ou syndicales. «Ils peuvent dire ce qu’ils veulent, c’est le résultat qui compte», nous a confié Hamid Chabat.

De leur côté, les amis de Mohand Laenser, Secrétaire général du Mouvement Populaire et actuel ministre de l’Intérieur, ont bien regagné le siège de Settat avec leur candidat Hicham Harami qui a eu pas moins de 15.133 voix.

Mohammed Nafaa

…………………………………………………

Le PJD dénonce…

De son côté, le PJD, qui a réuni son secrétariat général, samedi 5 octobre, sous la présidence de son chef et chef de gouvernement, Abdelilah Benkirane, a vivement dénoncé le déroulement des élections partielles à Moulay Yacoub. Dans un communiqué rendu public au terme de cette réunion où un rapport sur ces élections a été présenté et débattu, le PJD fustige «les violations et comportements graves et dangereux », parlant d’utilisation de «violence criminelle contre les militants du PJD dont un a failli y laisser la vie», de «recours à l’argent sale», d’«intimidation des populations», de «tentative de les détourner du vote» et d’«atteinte au processus démocratique».

 


Voir aussi

L’allègement du confinement n’entrainera pas la levée des mesures préventives nécessaires (El Otmani)

L’allègement du confinement n’entrainera pas la levée des mesures préventives nécessaires (El Otmani)

L’étape de l’allègement du confinement sanitaire mise en œuvre dès le 11 juin, n’entrainera nullement …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.