jeudi 19 octobre 2017

Colloque Pour une loi efficiente du droit d’accès à l’information

Abdallah harssi transparency maroc

La mise en œuvre d’une loi efficiente sur le droit d’accès à l’information, qui verra le jour conformément à la Constitution 2011, passe par l’amendement de certains textes juridiques et la qualification des ressources humaines chargées de son application, ont souligné, mardi à Rabat, les participants à un colloque sur «le droit d’accès à l’information et les nouveaux rôles du journaliste».

Abdallah Harssi, membre du Bureau exécutif de Transparency Maroc, qui a évoqué les contraintes empêchant la mise en œuvre d’une loi efficiente relative au droit d’accès à l’information, a appelé à l’amendement des textes législatifs restreignant l’effectivité du droit d’accès à l’information, notamment l’article 18 du Statut général de la Fonction publique relatif au secret professionnel.
Harssi a également insisté sur la nécessité de garantir la «primauté» de cette loi sur les autres textes juridiques de manière à éviter toute incompatibilité avec d’autres dispositions juridiques. Pour garantir une bonne mise en œuvre de cette loi, il a aussi souligné l’importance de la mise à niveau de l’administration, de ses structures et de ses ressources humaines et financières pour pouvoir faciliter l’accès à l’information aux citoyens.
Pour sa part, le directeur général de la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA), Jamal Eddine Naji, a souligné l’importance de cette loi qui non seulement doit embellir l’image du Maroc sur la scène internationale, mais garantir aussi au citoyen dans des zones reculées un accès facile à l’information.
Organisée par l’Association des lauréats de l’Institut supérieur de l’information et de la communication (ISIC), cette rencontre a été marquée par une cérémonie en hommage à la première promotion des anciens lauréats de cet institut qui ont contribué, par leur apport considérable, au rayonnement du paysage médiatique marocain depuis 40 ans.

Mohamed Nafaa

Voir aussi

Parlement : Le rapport accablant de Driss Jettou

Devant les deux Chambres du Parlement, Driss Jettou, président de la Cour des Comptes, a …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.