jeudi 22 août 2019

Rabat : Inauguration du nouveau siège du Conseil national de la presse

Le nouveau siège du Conseil national de la presse (CNP) a été inauguré, jeudi à Rabat, en présence du Chef du gouvernement, Saâd Dine El Otmani, de membres du gouvernement, d’ambassadeurs et d’autres personnalités du monde des médias et de la culture.

La mission du Conseil national de la presse est fondée sur la philosophie d’autorégulation du métier, en ce sens que les professionnels de la presse et de la communication seront chargés d’assurer l’organisation, la mise à niveau et l’encadrement de leur métier sur la base de la démocratie et de l’indépendance et dans le strict respect de la liberté de la presse et ses règles déontologiques, tout en capitalisant sur l’expérience et les acquis réalisés tant au niveau national qu’à l’échelon international.

Dans une allocution à cette occasion, M. El Otmani, a souligné que la mise en place du Conseil national de la presse constitue une valeur ajoutée pour le secteur médiatique au Maroc et vient répondre à une revendication voulant que les professionnels puissent jouer un rôle fondamental dans l’organisation de leur profession à différents niveaux.

Il a ainsi relevé la nécessité de l’organisation du métier du journalisme eu égard au désordre que connait le monde en matière de circulation de l’information et de fake news, ajoutant que les vrais professionnels s’attèlent à l’organisation du métier afin de différencier entre le professionnel qui exerce conformément à la loi et aux règles en vigueur et dans le respect total de l’éthique professionnelle, et les pseudo-journalistes.

Mettant l’accent sur la contribution du corps journalistique à la mise en place du Conseil national de la presse, l’un des grands chantiers menés au niveau national, M. El Otmani a noté que ‘’la déontologie du métier est entre les mains du Conseil qui doit faire le nécessaire pour l’organisation du secteur’’, faisant part de la disposition du gouvernement à coopérer et interagir avec le Conseil et avec le corps journalistique.

De son côté, le ministre de la Culture et de la Communication, Mohamed Laâraj, a relevé que l’inauguration du siège du Conseil national de la presse constitue un moment historique et important pour les médias et la presse au Maroc, affirmant que “la création du Conseil, en tant qu’instance élue de manière démocratique et transparente et investie de la mission d’autorégulation du secteur, est un motif de fierté”.

Et de poursuivre que la mise en place du CNP est une concrétisation des acquis garantis par la Constitution de 2011, à savoir la liberté d’opinion et de la presse, saluant les efforts déployés par les hommes et les femmes des médias et leur combat pour la mise en place dudit Conseil en tant qu’institution juridique qui veille à l’auto-organisation du métier.

Par ailleurs, M. Laâraj a souligné que “le Conseil national de la presse jouit de nombreux pouvoirs et compétences, notamment l’autorégulation du secteur, preuve de l’indépendance des médias et de la presse dans le Royaume, notant que le Royaume a ouvert la voie à un journalisme professionnel, responsable et crédible.

“Alors que nous célébrons le 20è anniversaire de l’accession de SM le Roi Mohammed VI au Trône, nous devons nous remémorer les grands chantiers que connaît le Royaume, car les hommes et les femmes des médias sont en droit d’être fiers des réalisations accomplies par la Maroc dans les différents domaines économique et social”, a-t-il dit.

Dans cette même veine, le président du Conseil national de la presse, Younes Moujahid, a relevé que le Conseil se distingue de nombreuses organisations d’autorégulation à travers le monde, car la loi lui a conféré des pouvoirs qui étaient entre les mains des autorités publiques, tels que l’octroi de la carte de presse, les sanctions, l’autorégulation du secteur, et bien d’autres prérogatives.

Il a estimé à cet égard que le défi auquel fait face le Conseil est relatif à sa capacité à convertir ces principes, dispositions et engagements en une stratégie claire et réaliste, selon des programmes d’actions axés sur la déontologie professionnelle, qui est une une des compétences centrales du Conseil.

M. Moujahid a ajouté dans ce sens que “l’immunisation du métier requiert un encadrement de l’accès à cette profession, conformément aux dispositions juridiques et d’éthique et selon des critères scientifiques et contractuels à même de barrer la route aux intrus, surtout face à la prolifération des nouvelles technologies d’information”.

La cérémonie d’inauguration du CNP a été marquée par l’organisation d’une exposition de photos des Unes de journaux parus au Maroc depuis 1821, placée sous le thème “Deux siècles de la presse écrite au Maroc”.

Avec MAP

Voir aussi

CSEFRS : Une 17ème session et beaucoup de projets

Dernière session du premier mandat du Conseil, qui s’est étalé sur une durée de 5 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.