vendredi 19 octobre 2018

Leadership : Initiation aux règles et techniques de promotion

Une cinquantaine de jeunes filles, issues de plusieurs régions du Maroc, ont pris part à Essaouira, à une formation sur le renforcement des capacités en matière de leadership et ce, à l’initiative de l’Association maroco-américaine à but non lucratif «Project Soar».

Cette formation culminante, qui s’insère dans le cadre d’un programme baptisé «Project Soar in Box», vise à favoriser l’autonomisation des jeunes filles marginalisées, les amener à reconnaître leur valeur, l’estime de soi, préserver leur santé et leur bien-être, promouvoir leur potentiel, connaître leurs droits et envisager l’avenir avec optimisme et sérénité, tout en veillant à renforcer leurs compétences pour les ériger en véritables leaders de demain.

La formation d’Essaouira s’inscrit dans la démarche de l’association «Project Soar» visant à fournir un programme d’autonomisation se déclinant en 40 ateliers dans de nombreux sites, à travers le Maroc, atteignant plus de 600 adolescentes, dont une vingtaine d’Essaouira même.
En outre, le «Projet Soar» offre un programme de soutien après l’école, organisé au siège de ladite Association à Marrakech, en vue de développer la confiance et la bonne estime de soi chez les filles, de stimuler un solide sentiment de fierté et de créer une image de soi positive, afin d’augmenter leurs chances de réussite à l’école.

Pour ce faire, de nombreuses activités sont disponibles, à travers l’art, le sport et la culture, en général, mais également en fournissant un espace sûr pour l’apprentissage et l’épanouissement des filles.

Cette initiation aux pratiques de leadership, qui est d’ailleurs la première prévue ce mois, bénéficie du soutien de l’Initiative de Partenariat «Etats-Unis-Moyen Orient» (MEPI), ainsi que de la collaboration des volontaires du Corps de la Paix (Peace Corps) des Etats-Unis au Maroc. Elle sera également suivie d’une seconde formation, prévue du 12 au 16 juillet dans la cité des Alizés et, cette fois-ci, supportée par les fonds australiens du Programme d’Aide Directe (PAD).

HD

Voir aussi

Enseignement : El Othmani contre l’utilisation de la Darija dans les manuels scolaires

Le chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othmani, a affirmé, dimanche, que le dialecte marocain …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.