Covid-19 : La Fance a franchi la barre des 5 300 morts

COVID-19 : La Fance a franchi la barre des 5 300 morts

Le bilan du coronavirus en France s’est alourdi jeudi avec 471 nouveaux décès à l’hôpital en 24 heures, portant le total à 4503 morts depuis le début de l’épidémie, auxquels il faut désormais ajouter au moins 884 personnes âgées décédées en maison de retraite.

Au total, ce sont donc au moins 5 387 personnes qui sont décédées du coronavirus dans le pays.

Les autorités ne donnaient jusqu’à présent que les chiffres des patients morts dans les hôpitaux français.

Ces premiers chiffres dans les maisons de retraite sont toutefois « très partiels », et leur collecte n’est pas encore totalement consolidée, a précisé le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, lors de son point quotidien jeudi.

26 000 personnes sont hospitalisées en France dont 6 399 sont en réanimation, soit 382 de plus en un jour, une hausse qui ralentit depuis lundi.

Le nombre de patients en réanimation excède toujours cependant la capacité initiale du pays de 5 000 lits.

Résultat, des hôpitaux saturent, malgré l’ouverture de nouveaux lits. C’est notamment le cas en région parisienne.

Je crois que le système va tenir, mais il faut rester mobilisé, il faut rester vigilant. La digue tient et nous devons faire en sorte tous ensemble qu’elle continue à tenir, a déclaré jeudi soir le premier ministre Edouard Philippe, sur la chaîne TF1.

Avec AFP

Voir aussi

Maroc/Indonésie | Coopération et lutte contre le COVID-19 en Afrique

Maroc/Indonésie | “Coopération et lutte” contre le COVID-19 en Afrique

L’Indonésie envisage une coopération avec le Maroc, dans le cadre du Groupe de coordination ministérielle …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.