Maroc-BM : 275 M$ pour les risques liés aux catastrophes naturelles

Maroc-BM : 275 M$ pour les risques liés aux catastrophes naturelles

Un accord relatif à la politique de développement avec option de tirage différé pour les risques liés aux catastrophes naturelles d’un montant de 275 millions de dollars a été signé, à Rabat, par le ministre de l’Économie, des finances et de la réforme de l’administration, Mohamed Benchaâboun, et le directeur du département Maghreb et Malte de la Banque mondiale, Jesko Hentschel.

Cet accord a expliqué Benchaâboun, porte sur une ligne de précaution de 275 millions de dollars qui peut être utilisée en cas de survenance d’un événement catastrophique et qui constitue une garantie pour le Maroc, faisant savoir que cette ligne intervient dans le cadre de la structuration du système qui gère les événements catastrophiques dans le pays, à travers la mise en place d’un régime de couverture des conséquences d’événements catastrophiques, entré en vigueur le 1er janvier 2020.

Ce régime qui couvre l’ensemble de la population marocaine se compose d’un volet assurantiel au profit des personnes titulaires d’un contrat d’assurance et d’un volet allocataire au profit des personnes ne disposant pas de couverture, qui vont bénéficier du Fonds de solidarité contre les événements catastrophiques, a précisé le ministre, ajoutant que ce Fonds qui est alimenté par le budget de l’Etat à hauteur de 800 MDH, sera complété par 275 millions de dollars de la ligne de précaution.

Pour sa part, Hentschel s’est félicité de la qualité et la diversité des relations de coopération entre le Maroc et la Banque mondiale, saluant les efforts déployés par le Maroc au niveau institutionnel pour la couverture et la gestion des conséquences d’événements catastrophiques, notamment à travers la création du Fonds de solidarité contre les événements catastrophiques.

Concernant la ligne de précaution, il a relevé qu’il s’agit d’une assurance pour le Maroc contre les événements catastrophiques, ajoutant que la Banque mondiale apporte son appui au Maroc pour faire face aux risques futurs liés aux catastrophes naturelles compte tenu des changements climatiques, chose qui est très importante pour le devenir du pays.

LR

Voir aussi

Projet de Loi de Finances rectificative | Le ministre des Finances se défend face à l’opposition

Projet de Loi de Finances rectificative | Le ministre des Finances se défend face à l’opposition

C’est un débat houleux pour l’opposition et en même temps serein et fructueux pour le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.