mercredi 20 septembre 2017

ADA : Plus de 16 milliards aux projets agricoles solidaires

La tenue du Conseil d’administration de l’Agence de Développement agricole (ADA), présidé par Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, aura été l’occasion d’exposer les faits de l’exercice de l’année écoulée, laquelle s’est caractérisée par un avancement important au niveau de la réalisation de plusieurs chantiers.

Des efforts importants en matière de mobilisation du foncier ont été entrepris en faveur du lancement de projets agricoles de haute valeur ajoutée.  Jusqu’à aujourd’hui, 1.457 projets ont été attribués, sur 133.100 ha, dont 23.200 ha de terrains collectifs, pour un investissement global à terme de 24,2 MMDH.

S’agissant de l’opération de l’agrégation, depuis la publication des nouveaux textes d’application de la loi sur l’agrégation agricole, une attention particulière a été accordée par le Département de l’Agriculture, pour la dynamisation des projets d’agrégation.

Actuellement, 34.000 nouveaux agrégés sont en cours de certification et 34 projets d’agrégation sont en cours de mise en conformité, pour un investissement global à terme de 17,7 MMDH.

Concernant l’agriculture solidaire, les réalisations sont en phase avec les objectifs 2020. En effet, le portefeuille actuel des projets agricoles solidaires, qui porte sur 700 projets totalisant un investissement à terme de 16,4 MMDH, représente 82% en termes d’investissement et 89% en termes de nombre d’agriculteurs ciblés. Les principales réalisations physiques ont porté sur la plantation de 307.000 ha, la mise en place de 309 unités de valorisation et l’aménagement hydro-agricole de 82.000 ha.

Le ministre a donné ses instructions pour renforcer le programme de réalisation des plantations arboricoles, pour répondre aux attentes exprimées par les petits agriculteurs. A ce titre, il a insisté pour accorder une attention particulière à la province d’Al-Hoceima, qui a déjà bénéficié de la plantation de 16.500 ha et pour prévoir près de 10.000 ha additionnels dans les 4 années à venir. De plus, il a appelé les services concernés du département à se mobiliser pour assurer la pérennisation des superficies plantées et d’accélérer le rythme de mise en œuvre de nouvelles plantations dans le cadre du Pilier II du PMV. Il les a également incités à assurer un suivi-évaluation rapproché et régulier de ces projets à même d’apporter les ajustements requis en temps réel.

De plus, il a souligné la nécessité de mettre en place des modèles de gestion adéquats pour les unités de valorisation déjà installées par l’Etat, dans le cadre du Pilier II, tout en renforçant les actions de formation des bénéficiaires et de leur organisation professionnelle.

S’agissant du développement de la commercialisation des produits du terroir, des efforts importants sont déployés pour la mise à niveau des coopératives, notamment en matière d’établissement des plans d’affaires, de packaging, de respect des normes sanitaires de l’ONSSA et de développement du label collectif «Terroir du Maroc».

Pour ce qui est de la mobilisation du financement auprès des bailleurs de fonds, les projets de l’agriculture solidaire du PMV sont concernés actuellement par 14 programmes financés par 9 bailleurs de fonds, portant sur 3,7 MMDH.

Hamid Dades

Voir aussi

Maroc/Algues marines : Les bienfaits du plan d’aménagement

Depuis le lancement, en 2010, du plan d’aménagement de la pêcherie des algues marines par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.