mercredi 24 avril 2019

Musique : Vers le parachèvement du programme de réhabilitation de l’art hassani

Le ministère de la Culture et de la Communication-département de la Culture veille à la mise en œuvre  du contrat-programme du développement de la région Dakhla-Oued Eddahab, dans son volet relatif à la réhabilitation, la valorisation et la préservation de la musique hassanie, considérée comme une partie intégrante de l’identité culturelle marocaine unifiée.

Dans le but de promouvoir la culture au niveau national, notamment la musique hassanie, le département de la Culture, par le biais de la Direction régionale de la culture de la région Dakhla-Oued Eddahab, en collaboration avec le Conseil de la région, a créé un comité ad hoc chargé de répertorier et de classifier les groupes musicaux, a mis en place un guide pour inventorier les groupes musicaux de la région et a octroyé la résidence artistique au profit de sept groupes musicaux, dont l’encadrement a été assuré par des experts spécialisés dans le domaine de la mise à niveau des performances des groupes musicaux. 

Concernant les événements artistiques visant la valorisation de la musique de la région, un festival de la chanson hassanie a été organisé sous le Haut patronage de SM le Roi, coïncidant avec la célébration du 43ème anniversaire de la Marche Verte. Ce  festival a connu la participation de plus de 14 groupes musicaux, représentant les provinces du sud du Royaume, des groupes musicaux célèbres de Mauritanie et un groupe traditionnel des arts d’Ahwach.

Une première édition du «Festival de Dakhla de poème et de vers» a été organisée sous le slogan «L’inestimable patrimoine hassani, renaissance des valeurs vertueuses». Elle a été marquée par la participation de poètes imposants dans les catégories «arabe classique» et «hassani». Ainsi, pas moins de 40 poètes, provenant des provinces du sud et de la Mauritanie voisine, étaient accompagnés par des instruments traditionnels.

Cette manifestation poétique a également connu l’organisation d’un concours pour les jeunes, en coordination avec l’Académie régionale de l’Education nationale et de la Formation, à laquelle ont pris part 20 participants. Ce concours a concerné les catégories «arabe classique» et «hassani» et a consacré trois gagnants dans chaque catégorie, lors de la cérémonie de clôture du festival, en encouragement aux jeunes talents de la région.

HD

Voir aussi

Paris : Conférence internationale sur l’Islam au XXIème siècle

Le siège parisien de l’Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.