Flash Infos

Académie du Royaume du Maroc : Clôture des travaux de la 46-ème session

Académie du Royaume du Maroc : Clôture des travaux de la 46-ème session

L’Académie du Royaume du Maroc a clôturé, jeudi soir à Rabat, les travaux de sa 46-ème session, tenue sous le thème “L’Asie comme horizon de pensée : Expériences de modernisation et de développement à travers trois séquences, la Chine, l’Inde et le Japon”.

Le Maroc aujourd’hui entreprend un travail de réflexion profonde sur le processus d’accélération de son développement conforme à ses ambitions et dans le contexte des grandes transformations du monde actuel, souligne l’Académie dans un communiqué, précisant que c’est dans cet esprit que le Maroc est attentif aux différents modèles de développement et de modernisation où apparaissent et se distinguent les expériences des pays asiatiques.

“Les puissances dominantes en Asie sont et seront, de toute évidence, la Chine, l’Inde et le Japon, pays dont l’histoire, le parcours, les cultures et même les régimes politiques sont, bien entendu, différents”, ajoute-t-on de même source, notant que ces trois pays ont cependant réussi, entre autres, une parfaite symbiose entre tradition et modernité, un développement remarquable aux plans économique, industriel et technologique et une gestion avisée et parfois ingénieuse de contradictions, voire d’antagonismes internes, propres à chacun d’eux.

Le communiqué souligne que l’Académie du Royaume du Maroc, dans le cadre de sa vision d’exploration de diverses zones du monde et dans le but de favoriser un dialogue enrichissant et constructif basé sur l’échange d’expériences à travers la contribution de personnalités éminentes, a poursuivi cette approche en consacrant sa 46-ème session au continent asiatique.

En prélude à cette session, l’Académie indique avoir organisé un cycle de conférences thématiques animées par d’éminentes personnalités, faisant savoir que six jours durant, les travaux de cette session ont porté sur de riches débats, répartis en 12 séances de travail et près de 53 exposés présentés par des experts issus de 13 pays, couvrant les volets géopolitique et économique, en plus d’un regard approfondi sur les transformations culturelles et sociétales que connaissent ces 3 puissances.

La réflexion a porté sur différents secteurs d’activité, à savoir les réformes constitutionnelles, les alliances stratégiques, l’élaboration et la mise en œuvre de politiques de développement axées sur l’industrie et le commerce, la définition des priorités dans les domaines de l’éducation, de la santé, de la planification urbaine et de l’environnement et la restructuration de la fonction publique, selon la même source.

Une question transversale a interrogé la part des valeurs dites asiatiques, dans le processus de modernisation et de gestion des diversités religieuse, culturelle, ethnique et linguistique, poursuit-on.

Cette session s’est déroulée en trois temps durant le mois de décembre 2019, la Chine (9-10 décembre), l’Inde (11-12 décembre) et le Japon (16-17 décembre) avec des thématiques variées qui ont porté notamment sur “La Chine et la Modernisation dans ses contextes historiques”, “La Chine et la Globalisation”, “La Chine et le Monde en Développement”, “L’Inde et la Modernisation”, “L’Inde et les défis économiques”, “L’Inde dans le contexte de la mondialisation”, “L’Inde : Histoire et Société”, “Le Japon et la Modernisation”, “Facteurs du développement économique au Japon” et “Les Valeurs de la Modernisation, Savoir et Éducation”.

Le Secrétaire perpétuel de l’Académie du Royaume du Maroc, Abdeljalil Lahjomri, cité par le communiqué, considère que cette session constitue une rencontre exceptionnelle et un moment historique précieux, au regard des liens historiques et culturels qui lient le continent asiatique au Maroc.

Il a, en outre, souligné qu’en s’ouvrant sur des recherches et des études spécialisées et en accueillant des experts et des stratégistes d’Asie, d’Europe et d’Afrique, l’Académie cherche à échanger des expériences et à développer la recherche dans divers domaines de la connaissance et ce, dans un esprit de conscience de l’importance de la localisation géographique et stratégique du Maroc et de sa vocation en tant que passerelle entre les nations et les civilisations.

L’Asie, continent riche par sa diversité et source d’inspiration, regroupe en son sein un large éventail de systèmes de gouvernance, de mécanismes de développement économique, de traditions, de religions, de ressources, de langues, de cultures et de compositions démographiques, précisent les organisateurs, ajoutant que ces 3 pays ont chacun, à un moment de leur histoire, mis l’accent sur l’éducation-formation, avec comme corollaire la recherche scientifique et le développement technologique.

Ces pays ont également promu le développement d’une classe moyenne capable de perpétuer un sentiment d’appartenance nationale, au détriment de l’appartenance ethnique, régionale ou à une caste, relève le communiqué, relevant qu’ils peuvent constituer des modèles de développement dont plusieurs pays peuvent s’inspirer pour tracer leur propre chemin vers un développement économique et social harmonieux et inclusif.

Lors de la clôture de la séquence sur la Chine, un hommage posthume a été rendu à l’historien et chercheur Mohamed Benchrifa, membre de l’Académie, qui a consacré les plus belles années de sa vie à la recherche scientifique et à la publication des études arabes et andalouses, selon la même source.

L’Académie du Royaume du Maroc a clôturé les travaux de sa 46è session par une cérémonie marquée par l’hommage rendu à l’un de ses membres, en l’occurrence Abdellatif Benabdeljlil, qui a marqué de son empreinte le paysage de l’enseignement supérieur marocain, conclut le communiqué.

Avec MAP

 

Voir aussi

Prochain Sommet de l’UA : Le Maroc préside une réunion du sous-comité du COREP

Prochain Sommet de l’UA : Le Maroc préside une réunion du sous-comité du COREP

Le sous-comité du Comité des Représentants Permanents (COREP) des règles, normes et vérifications, a tenu, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.