samedi 20 janvier 2018
Flash Infos

Maroc-Portugal : Costa, El Othmani et l’action du Roi Mohammed VI en Afrique

Accompagné d’une importante délégation ministérielle et d’hommes d’affaires, le Premier ministre portugais a effectué (4-5 décembre 2017) une visite de travail au Royaume où il a participé au Forum économique Maroc-Portugal, tenu sous le thème révélateur des «synergies pour le co-investissement».

Donner suite au partenariat

«Une occasion, a dit le chef de la primature portugais, de donner suite au travail de partenariat au terme de la coopération bilatérale».

C’était une visite réussie à tous les niveaux, nous a confié un membre de la délégation portugaise, durant laquelle tous les sujets ont été abordés et les dossiers décortiqués, dans la transparence totale, avec pour objectif de mieux exploiter, d’un commun accord, leurs atouts respectifs, pour exploiter de nouvelles chaînes de valeur.

A cet égard, Rabat et Lisbonne ont convenu de renforcer leur coopération dans les domaines de l’administration publique. Ce qui a fait dire au Premier ministre portugais: « Nous pouvons ensemble travailler pour moderniser nos administrations respectives». Un grand chantier a été en tête des discussions entre les deux délégations marocaines et portugaises: le projet ambitieux qui représente, selon Antonio Costa, la richesse la plus importante, à savoir l’interconnexion énergétique, dont l’étude technique, rappelle le Haut responsable portugais, est désormais finalisée. Et celui-ci de souligner: «Nos deux pays sont désormais fortement engagés pour modifier notre paradigme énergétique et (…) renforcer notre autonomie énergétique en valorisant nos ressources naturelles en matière de production énergétique. Nous avons tellement souffert par le passé de l’absence de ressources énergétiques, que nous pouvons produire l’énergie renouvelable, aujourd’hui valorisée ».

L’Afrique, le retour du Maroc à l’Union africaine et la participation de SM le Roi Mohammed VI au Sommet UA-UE en Côte d’Ivoire a été en bonne place dans les discussions entre les délégations Maroc-Portugal. SM le Roi Mohammed VI, a dit le Premier ministre portugais, Antonio Costa, est une grande référence en Afrique et aussi en Europe. Sa présence a valorisé le Sommet UA-UE. «La visite royale en Afrique, a ajouté le Premier ministre portugais et sa participation au Sommet Afrique-Europe ont été l’occasion de valoriser de plus en plus nos deux pays et de travailler ensemble dans ce vaste continent qui offre moult opportunités sûres. Ensemble, nous pouvons faire beaucoup pour le développement de l’Afrique et bénéficier de cette coopération Maroc-Portugal, pour faire en sorte que celui-ci (le Portugal) puisse servir de porte ouverte pour le Maroc vers l’Europe ».

Soutien du Portugal

Le dossier du Sahara était présent au point de presse tenu par Saâd-Eddine El Othmani et Antonio Costa. Ce dernier a réitéré la position de son pays: «Notre position est alignée sur les résolutions de l’ONU que nous soutenons, pour une solution durable à cette question».

Pour sa part, le chef de gouvernement, Saâd Eddine El Othmani, s’est félicité du fait que le développement de l’Afrique est inscrit à l’ordre du jour de cette rencontre, du fait que les deux pays, le Maroc et le Portugal, partagent les mêmes objectifs de réaliser la stabilité, la sécurité et le développement durable en Afrique.

Rabat plus proche de Lisbonne

Au terme de cette visite de travail, le Maroc et le Portugal ont signé, au siège du ministère des Affaires étrangères, 12 accords de coopération dans plusieurs domaines stratégiques qui devront renforcer et valoriser la coopération entre les deux pays et inciter à leur mise en œuvre rapide. Rabat, a dit le Premier ministre Antonio Costa «est la capitale la plus proche de Lisbonne», pour signifier que la géographie ne peut en aucun cas être un obstacle devant l’amitié et la volonté de la développer.

Mohammed Nafaa

Questions à…

Saâd-Eddine El Othmani, chef de gouvernement

«12 accords au lieu des 5 prévus»

Quelle appréciation faites-vous de cette rencontre avec le Portugal?

Cette rencontre avec le Portugal a été hautement significative, concernant la dynamique du partenariat entre nos deux pays.

Et s’agissant des accords signés lors de la visite du Premier ministre portugais…

Au début, nous n’avions que 5 accords. Mais au cours des discussions entre les ministres concernés et les efforts des deux partenaires, nous avons atteint le nombre de 12 accords qui concernent l’économie numérique, l’énergie, la santé, l’administration publique et la réforme qui suit.

Quel bilan pour cette visite?

Un bilan très positif. Nous avons débattu de nombre de dossiers, couronnés par un communiqué commun très dense qui englobe nos positions relatives aux volets politique, économique et des engagements communs.

Une approche commune?

Je dirais une feuille de route pour les deux années à venir, en prévision de la tenue de la 14ème édition de cette rencontre de haut niveau.

La question du Sahara?

Le communiqué commun a fait largement référence à cette question. La position du Portugal soutient les résolutions du Conseil de sécurité et la nécessité d’aboutir à une solution juste et durable.

Pour ce qui est du dossier de la migration et de la sécurité autour de la Méditerranée?

L’essentiel, c’est la coopération dans le domaine sécuritaire.

Propos recueillis par Mohammed Nafaa

Voir aussi

Sahel : La guerre n’est pas finie

L’effondrement du prétendu Califat en Irak et en Syrie ne marque certes pas la fin …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.