vendredi 21 septembre 2018

Maroc/infractions routières : suppression de la contrainte par corps

Les contrevenants au Code de la route concernés par une contrainte par corps pour défaut de paiement d’une amende pourront bientôt pousser un «ouf» de soulagement.

Un nouveau dispositif qui évitera aux contrevenants arrêtés lors d’un contrôle d’être transférés dans leur ville de résidence, est en cours de finalisation. Le scénario envisagé accordera la possibilité de payer l’amende au niveau du commissariat ou de la gendarmerie de la ville où la personne a été interpellée.
La problématique de la contrainte par le corps a créé une vive polémique au Maroc, suite à l’arrestation de plusieurs contrevenants. Des arrestations qui ont fait réagir le président du ministère public.  Mohamed Abdenabaoui a en effet adressé, le 8 février 2018, une note aux procureurs généraux du Roi près des tribunaux de première instance et des Cours d’appel, pour dénoncer “un usage inapproprié” de la contrainte par corps. 

Mohcine Lourhzal

Voir aussi

Le Roi Mohammed VI préside lundi à Tanger une réception à l’occasion de la Fête du Trône

Le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, présidera, lundi à partir de 14H15 au palais …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.