Tunisie Adieu Femen…

Les 3 militantes européennes (deux Françaises et une Allemande) du groupe féministe Femen, en détention en Tunisie depuis près d’un mois pour une action seins nus, ont retrouvé la liberté quelques heures après avoir été condamnées en appel à une peine avec sursis. Les 3 militantes ont quitté la prison pour femmes de la Manouba. Elles étaient en détention en banlieue de Tunis depuis le 29 mai, suite à leur action seins nus de soutien à Amina Sbouï, une militante tunisienne de Femen emprisonnée.

Ce qui est sûr, c’est qu’on ne fait pas avancer la liberté en ne respectant pas les fondements de la société qu’on veut aider. La provocation a ses limites et dessert parfois la cause qu’elle veut servir. La contestation exhibitionniste n’a pas de grand avenir en terre d’islam.

Voir aussi

Loi sur le renseignement : La France critiquée

«La France renonce à ses liberté», «ère Bush-esque», loi «radicale». Au lendemain de l’adoption par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.