Tenue au Caire de la 3ème session du dialogue politique arabo-japonais avec la participation du Maroc

La troisième session du dialogue ministériel arabo-japonais s’est tenue, mardi au Caire, en présence du ministre japonais des Affaires étrangères, Hayashi Yoshimasa, de ses homologues arabes et du Secrétaire général de la Ligue Arabe, Ahmed Aboul Gheit.

Le Maroc a été représenté à cette session par une délégation conduite par le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, et composée de l’ambassadeur du Royaume au Caire et Représentant permanent auprès de la Ligue arabe, Ahmed Tazi, le Directeur de l’Orient, du Golfe et des organisations arabes et islamiques au ministère, Fouad Akhrif, le Directeur des Affaires asiatiques et de l’Océanie au ministère, Abdelkader El Ansari et le directeur du protocole, Anas Khales.

Cette session intervient en application du mémorandum de coopération signé entre la Ligue des États arabes et le ministère japonais des Affaires étrangères en septembre 2013, établissant un mécanisme de coopération et de concertation politique entre les deux parties au niveau des ministres des Affaires étrangères.

Les discussions ont porté sur la coordination et l’échange de vues autour de questions régionales et internationales d’intérêt commun, en particulier dans les domaines politique et économique.

Le Maroc a pris de manière proactive des mesures immédiates pour faire face à la pénurie d’eau (Baraka)

À cette occasion, le ministre japonais des Affaires étrangères a souligné l’importance du timing de cette réunion, compte tenu des développements majeurs sur la scène mondiale tels que la guerre en Ukraine et les tensions croissantes en Asie de l’Est, jugeant “inacceptable toute tentative de changer unilatéralement le statu quo par la force”.

M. Yoshimasa a souligné l’urgence de fédérer les efforts pour soutenir un ordre international qui soit libre, ouvert et reposant sur la primauté de la loi, faisant part de l’émergence d’une dynamique de coopération dans différentes régions.

Il a aussi souligné la nécessité pour la communauté internationale d’adapter ses modes de coopération face à l’évolution de la situation qui prévaut au Moyen Orient, exprimant l’aspiration de son pays à promouvoir ses relations avec le monde arabe à différents niveaux, en se concentrant particulièrement sur trois piliers stratégiques : “la coopération pour la prospérité et le développement”, “l’initiative pour la consolidation de la paix au Moyen-Orient” et “les efforts par le biais du dialogue et la pratique pour préserver et renforcer un ordre international libre et ouvert axé sur la primauté de la loi”.

Séisme au Maroc | Messages de remerciements et de gratitude de SM le Roi

De son côté, le Secrétaire général de la Ligue arabe a mis en avant le rôle du dialogue et de la communication dans le renforcement de la confiance mutuelle et la consolidation des relations d’amitié et de coopération entre les États, ajoutant que le volume des échanges commerciaux entre les pays arabes et le Japon s’est élevé à environ 114 milliards de dollars en 2022, faisant du Japon le troisième partenaire commercial de plusieurs pays arabes et l’un des investisseurs les plus importants dans la région arabe.

M. Aboul Gheit a indiqué que la réunion se déroule dans un contexte mondial en pleine évolution, marqué par des défis multidimensionnels, ce qui exige une coordination et une concertation continues pour identifier les meilleures stratégies de réponse aux enjeux globaux et régionaux.

LR/MAP

,

Voir aussi

marc hermanne araba

C24 | Le Bénin salue l’initiative marocaine d’autonomie

Le Bénin a salué à New York l’initiative d’autonomie présentée par le Maroc pour clore …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...