Tanger | 124 MDH pour la réutilisation des eaux usées traitées dans l’arrosage des espaces verts

Tanger

Une enveloppe budgétaire d’environ 124 millions de dirhams (MDH) a été allouée au projet de réutilisation des eaux usées traitées pour l’arrosage des espaces verts de Tanger (phase II) et de Gueznaia.

Le Conseil de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima a approuvé, lors de sa session ordinaire du mois de juillet tenue récemment à Tanger, la convention relative au projet de réutilisation des eaux usées traitées de la station d’épuration de Boukhalef pour l’arrosage des espaces verts de Tanger et de Gueznaia.

Ce projet a pour but d’arroser les principaux espaces verts de la ville non desservis dans le cadre de la convention de 2016 portant sur le même projet, et ce à partir des eaux usées traitées issues de la station d’épuration de Boukhalef.

Selon la convention, la station de Boukhalef permettra de desservir une surface supplémentaire de 150 hectares ayant un besoin en eau de 3 millions de m3 par an, comprenant notamment les espaces verts se situant au niveau du complément de la RN1, la RN2, la rocade maritime, la corniche, le boulevard El Qods, l’avenue Moulay Rachid et le quartier Ziaten.

La région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima contribuera à hauteur de 34 MDH à l’enveloppe budgétaire globale, les communes de Tanger et de Gueznaia à hauteur de 20 MDH chacune, tandis que les 50 MDH restants seront mobilisés dans le cadre du Programme national d’assainissement liquide mutualisé et de réutilisation des eaux usées traitées (PNAM).

LR/MAP

Voir aussi

Mostafa Terrab,OCP

Office Chérifien des Phosphates | Implémentation tous azimuts de la Vision Royale

Crise ou pas crise, au Maroc ou en Afrique, un même objectif: mettre en œuvre …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.