Sénégal | Macky Sall évoque des perspectives de croissance à deux chiffres dès 2023

Sénégal Macky Sall évoque des perspectives de croissance à deux chiffres dès 2023

Le président sénégalais Macky Sall a évoqué, mardi, les perspectives de la croissance du produit intérieur brut de son pays qui sera, selon lui, de l’ordre de 5,2 % en 2021 et pourrait être portée à plus de 13 % dès l’année 2023.

“”Dans nos projections, la mise en œuvre du deuxième Plan d’actions prioritaires du Plan Sénégal émergent (PSE) pour la relance de l’économie, nous permettra de retrouver un taux de croissance du PIB de 5,2% en 2021”, a souligné le chef de l’Etat sénégalais à l’ouverture d’un Conseil présidentiel consacré à la relance de l’économie affectée par la crise liée au coronavirus.

Cela suppose un “travail assidu et administratif” pour que le taux de croissance soit porté à 7,21 % en 2022 et à plus de 13 % en 2023, a-t-il dit, notant que la croissance à deux chiffres prévue en 2023 sera le résultat de la première année d’exploitation des ressources pétrolières et gazières.

Le chef de l’Etat sénégalais a, par ailleurs, assuré de la poursuite de la politique d’investissement massif dans la réalisation d’infrastructures notamment routières

“L’Etat ne va pas abandonner sa politique de construction des infrastructures et va les poursuivre dans la mise en œuvre du deuxième Plan d’actions prioritaires du PSE”, a-t-il souligné, insistant sur le fait que la mise en œuvre des projets d’infrastructures lancés les années précédentes par le gouvernement avait valu au pays une croissance forte soutenue et régulière.

Saluant le plan de riposte national contre la Covid-19, Macky Sall a, en outre, fait état de la finalisation en cours d’un plan quinquennal de financement pérenne du secteur de la santé d’un montant de 500 milliards de francs Cfa, soit plus de 763 millions d’euros.

Ce plan va s’articuler autour de la modernisation du système de santé par la réhabilitation, la construction et l’équipement de structures, le recrutement de personnel de santé notamment de médecins, spécialistes, infirmiers et de sages-femmes ainsi que d’autres personnels de soutien, a-t-il fait savoir.

D’un taux prévisionnel de croissance de plus de 6 % du Produit intérieur brut, le Sénégal devrait se retrouver avec une croissance de 0,7 % à la fin de l’année. Une projection récemment confirmée par le Fonds monétaire international qui avait dépêché une mission dans le pays.

LR

Voir aussi

Mali L'ex-président renversé Ibrahim Boubacar Keïta libéré

Mali | L’ex-président renversé Ibrahim Boubacar Keïta libéré

Les militaires du Comité national pour le salut du peuple (CNSP) au Mali ont annoncé, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.