COVID-19/ OMS | 120 millions de tests rapides en faveur des pays à revenu faible et intermédiaire

COVID-19 OMS 120 millions de tests rapides en faveur des pays à revenu faible et intermédiaire

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé la mise en place d’un partenariat mondial pour la production de 120 millions de tests en faveur des pays à revenu faible et intermédiaire.

Ce partenariat s’articule autour d'”un ensemble d’accords visant à rendre disponibles, pour les pays à revenu faible et intermédiaire, des tests rapides d’antigène Covid-19, abordables et de haute qualité, dans le cadre du dispositif “Accélérateur” d’accès aux outils contre la Covid-19 (ACT)”, a indiqué un communiqué rendant compte d’une conférence de presse de l’OMS lundi à Genève.

« Des tests rapides de haute qualité nous montrent où se cache le virus, ce qui est essentiel pour localiser et isoler rapidement les contacts et briser les chaînes de transmission. Les tests sont un outil essentiel pour les gouvernements qui cherchent à rouvrir les économies et finalement à sauver des vies et des moyens de subsistance », a déclaré le Directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors de cette conférence de presse.

L’accélérateur ACT est une collaboration mondiale visant à accélérer la production et un accès équitable aux tests, traitements et vaccins contre la Covid-19.

Les organisations impliquées dans cet ensemble d’accords comprennent les Centres africains pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC Afrique), la Fondation Bill & Melinda Gates, la Clinton Health Access Initiative (CHAI), la Fondation pour les nouveaux diagnostics innovants (FIND), le Fonds mondial, Unitaid et l’OMS.

Dans le cadre de cet effort global, la Fondation Bill & Melinda Gates a conclu des accords de garantie de volume séparés avec les producteurs de tests de diagnostic rapide (TDR) Abbott et SD Biosensor. Ces deux dispositions mettront à la disposition des pays à revenu faible et intermédiaire 120 millions de tests de diagnostic rapide d’antigènes (TDR Ag) – au prix maximal de cinq dollars par unité – sur une période de six mois, fait savoir la même source.

Ces tests fournissent des résultats en 15 à 30 minutes, plutôt qu’en heures ou en jours, et permettront d’étendre les tests, en particulier dans les pays qui ne disposent pas de laboratoires étendus ou d’agents de santé formés pour mettre en œuvre des tests moléculaires.

Pour étendre les tests de diagnostic d’antigènes, le Fonds mondial a annoncé lundi qu’il avait mis à disposition un montant initial de 50 millions de dollars de son mécanisme de réponse à la Covid-19 pour permettre aux pays d’acheter au moins 10 millions des nouveaux tests rapides pour les pays à revenu faible et intermédiaire à un prix garanti.

Unitaid et CDC Afrique combineront leurs ressources pour lancer le déploiement de ces tests dans près de 20 pays d’Afrique à partir d’octobre 2020. “Cela renforcera les efforts du Partenariat de l’Union africaine pour accélérer le dépistage de la Covid-19 (PACT), lancé en août 2020 pour mobiliser des experts, des agents communautaires, des fournitures et d’autres ressources afin de minimiser l’impact de la pandémie sur le continent africain”, ajoute le communiqué.

Selon l’OMS, ces accords sont essentiels pour atteindre l’objectif clé de l’accélérateur ACT : garantir que tous les pays, quel que soit leur revenu, aient un accès équitable à de nouveaux tests et outils pour lutter contre la Covid-19.

LR

Voir aussi

Trump Vs Biden

Trump vs Biden | Dernier débat sous haute tension avant l’élection

Donald Trump et Joe Biden se retrouvent jeudi soir devant des millions de téléspectateurs pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.