Sahara Marocain | La Hongrie a toujours eu des positions “claires” et “constructives”

Maroc-Hongrie,Sahara marocain

La Hongrie a toujours eu des positions “claires” et “constructives” sur la question du Sahara marocain, qui vont dans le sens de la préservation de l’intégrité territoriale du Royaume, a affirmé, mercredi à Rabat, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains Résidant à l’Étranger, M. Nasser Bourita.

M. Bourita, qui s’exprimait lors d’une conférence de presse à l’issue de ses entretiens avec le ministre hongrois des Affaires étrangères et du Commerce, M. Peter Szijjarto, actuellement en visite officielle au Maroc, a tenu à remercier la Hongrie pour les différentes actions qu’elle entreprend pour la consolidation du partenariat avec le Royaume.

Il a, dans ce contexte, indiqué que la Hongrie a toujours été un “partenaire important” du Maroc au sein de l’Union Européenne (UE) et a constamment défendu les intérêts du Royaume au sein de l’Union, en faveur d’un partenariat basé sur le respect mutuel, les intérêts réciproques et la compréhension précise des enjeux auxquels font face les deux pays et les pays membres de l’UE.

Par ailleurs, M. Bourita a fait savoir que cette visite vient couronner le travail et le contact entamés depuis des mois, relevant qu’elle constitue également le point de démarrage d’une nouvelle phase du renforcement des relations bilatérales, à travers les accords signés, les projets qui seront lancés et les concertations concernant un grand nombre de sujets.

Dans ce sens, le ministre a salué la dynamique “très positive” et l’évolution “très prometteuse” dans tous les domaines qu’ont connues les relations au cours des dernières années.

“Il y a des consultations régulières entre le Maroc et la Hongrie sur plusieurs sujets bilatéraux et régionaux”, a-t-il souligné, notant qu’au cours de cette visite, il a été convenu de renforcer davantage ces relations avec la Hongrie pour en faire un allié majeur du Maroc au sein de l’UE.

“Ce renforcement s’inscrit dans le cadre d’une stratégie voulue par SM le Roi Mohammed VI depuis des années”, a mis en avant M. Bourita, ajoutant que ladite stratégie a pour socle la diversification des partenariats du Royaume en dehors de l’Union Européenne pour que le Maroc, en plus de ses partenariats traditionnels, puisse s’ouvrir sur de nouveaux espaces et membres de l’UE.

Lire aussi
ONU | Le Sénégal réaffirme son soutien à la marocanité du Sahara

Il a, en outre, évoqué la prochaine tenue de la Commission mixte maroco-hongroise avant la fin de l’année, en plus de l’organisation d’un forum économique entre la CGEM et l’organisme du secteur privé hongrois, l’objectif étant une plus forte implication des secteurs privés des deux pays dans le développement du partenariat, à même de permettre aux deux parties d’œuvrer ensemble dans les domaines économique et de l’investissement, non seulement au sein de leurs propres marchés respectifs mais aussi pour aller ensemble vers d’autres marchés et régions, notamment en Afrique et en Europe centrale et orientale.

“Dans le cadre d’une vision qui consiste à faire de la Hongrie la plateforme centrale du Maroc pour faciliter son accès à l’Europe centrale et orientale, nous avons aussi convenu que le Royaume sera l’invité à la prochaine réunion du groupe de Visegrád pour consolider les relations politique et économique avec ce groupe et diversifier les partenaires au sein de l’UE”, a dit le ministre.

“Nous nous sommes mis également d’accord sur le renforcement du cadre juridique, mais aussi sanitaire, humain et culturel, à travers notamment la signature d’un acte de reconnaissance mutuelle des certificats de vaccination, qui permettra aux citoyens des deux pays de bénéficier des mêmes avantages qu’offre le certificat national”, a-t-il poursuivi.

M. Bourita a par ailleurs déclaré que le Maroc compte sur la présidence en cours de la Hongrie du Comité ministériel du Conseil de l’Europe pour renforcer la relation entre le Royaume et cet organisme.

LR/MAP

Voir aussi

PLF-2022,pouvoir d'achat maroc

La préservation du pouvoir d’achat au centre des orientations du PLF-2022

Le gouvernement a placé les secteurs sociaux et la préservation du pouvoir d’achat des citoyens …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

WeePie Cookie Allow cookie category settings icon

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.

WeePie Cookie Allow close popup modal icon