Pr Chraïbi : Viré pour une émission TV !?

Le 27 janvier 2015, le professeur Chraïbi, connu pour sa lutte contre l’avortement clandestin, a été démis de ses fonctions. Il était le chef du service de la Maternité des Orangers du CHU de Rabat où il exerce depuis 30 ans. Cette décision est intervenue six semaines après la diffusion d’un reportage pour l’émission «Envoyé spécial», diffusé par la chaîne France 2, sur l’avortement clandestin au Maroc (11 décembre 2014). Dans un communiqué, le ministère de la santé souligne que le professeur Chafik Chraibi a été démis de ses fonctions selon la procédure de la nomination et du licenciement, tels que définis par l’article 15 du décret N° 548-98-2 concernant le Statut de l’autorité

spéciale chercheurs professeurs en médecine, pharmacie et dentaire. Le ministère de la santé avance que la responsabilité du Pr Chraïbi peut être résumée par la présence d’une équipe de télévision française qui filme sans autorisation des fonctionnaires et des patients, eux aussi filmés sans leur accord. Ce que réfute l’intéressé qui affirme que l’équipe de reporters avait toutes les autorisations nécessaires et qu’elle a réalisé plusieurs reportages sur le sujet pendant 15 jours au Maroc. Pour soutenir le Pr Chraibi, une page a été créée le 10 février sur Facebook.

Voir aussi

L’Union des communautés juives d’Italie

L’Union des communautés juives d’Italie salue les efforts de SM le Roi en faveur de la paix

La présidente de l’Union des communautés juives d’Italie, Noemi Di Segni, a exprimé sa haute …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.