Procès : Belkora et les autres…

Le procès de l’ex-président du conseil municipal de Meknès, Aboubakr Belkora (PJD) et 17 autres accusés, dont sa femme et ses proches, débutera le 10 mars prochain. Les mis en cause sont l’ex-président de la commune, qui avait fait l’objet d’une mesure de révocation par le ministère de l’Intérieur en 2009, deux vice-présidents, son épouse, sa mère et ses proches, les proches du président de la commune de Hamria, ainsi que des fonctionnaires à la commune urbaine et des entrepreneurs, tous auditionnés par le juge d’instruction chargé des crimes financiers.

Les faits remontent au 28 mai 2009, lorsque le procureur général près la cour d’appel de Meknès avait demandé d’entamer l’instruction à l’encontre des personnes impliquées dans ce dossier. L’enquête a porté sur les irrégularités constatées dans des projets de logement, l’octroi de permis d’habitat d’une manière illégale, la non application de la procédure relative aux infractions dans le domaine de l’urbanisme et la délivrance de certificats illégaux de construction.

Voir aussi

Rapprochement entre le Maroc et Israël

Le rapprochement entre le Maroc et Israël consacre des liens séculaires et sert la paix dans le Moyen-Orient

La réactivation des mécanismes de relations entre le Maroc et Israël consacre des liens séculaires …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.