Ouverture à Johannesburg des travaux de la 4ème session ordinaire de la 5ème législature du PAP

Union africaine,PAP

Le Parlement panafricain (PAP) a ouvert, lundi à Johannesburg, les travaux de la quatrième session ordinaire de sa cinquième législature, en présence de délégations parlementaires des pays africains, dont celle du Maroc.

La délégation marocaine est composée de Mme Meryem Ouhssata, du Parti authenticité et modernité (PAM), M. Noureddine Karbal du Parti justice et développement (PJD) et M. M’Hamed Zakrani de l’Union constitutionnelle (UC).

La cérémonie officielle du début des travaux s’est tenue en présence de Fortune Charumbira, président par intérim du PAP, et de plusieurs ambassadeurs.

S’exprimant à cette occasion, M. Charumbira a déclaré que cette session est spéciale car elle se tient dans un contexte particulier et doit inaugurer un nouveau leadership africain.

L’élection du nouveau Bureau du PAP doit favoriser la bonne gouvernance et positionner le Parlement comme une institution panafricaine efficace, citoyenne, transparente et responsable qui a à cœur les préoccupations et les aspirations des Africains, a-t-il dit.

Au début des travaux, 120 nouveaux délégués de différents pays ont ainsi été assermentés en tant que membres du PAP, après des élections dans un certain nombre d’États africains et la rotation au sein des délégations.

Lire aussi
Maroc-UA-Sahara : Une surprise de l’Afrique du Sud ?

Les travaux de cette 4ème session du PAP, qui se tient sous le thème «Année des arts, de la culture et du patrimoine: leviers pour construire l’Afrique que nous voulons», connaîtront leur point d’orgue jeudi prochain avec l’élection du Président du Parlement panafricain et des membres du nouveau Bureau qui prendra le relais de la cinquième législature.

A l’ordre du jour de cette nouvelle session ordinaire figurent également l’examen et l’adoption de plusieurs rapports des Comités permanents. Le rapport d’activité du PAP ainsi que les discussions sur le budget et les modifications du règlement intérieur de l’institution occuperont également une place centrale.

Le Parlement panafricain, qui est l’un des organes de l’Union africaine, est composé de cinq membres par État-membre ayant ratifié le protocole qui l’établit, dont au moins une femme par État membre et doit refléter la diversité des opinions politiques représentées dans leur propre parlement national.

Le PAP, qui ne s’était pas réuni depuis octobre 2019 en raison de la pandémie du Covid-19, tient au moins deux sessions ordinaires pendant une période de douze mois.

LR/MAP

Voir aussi

CDC Afrique,COVID-19

L’Afrique compte plus de 8,15 millions de cas confirmés de COVID-19

Le nombre de cas confirmés de COVID-19 en Afrique a atteint 8.158.654 jusqu’à lundi soir, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

WeePie Cookie Allow cookie category settings icon

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.

WeePie Cookie Allow close popup modal icon