OCP : Les dérivés de phosphates font 74% du CA

L’activité de l’OCP a connu une certaine reprise impulsée notamment par sa réorientation vers la revalorisation des dérivés de phosphates.

OCP Maroc

Les dérivés de phosphates ont constitué près de 74% du chiffre d’affaires de l’OCP (Office chérifien des phosphates) à l’exportation au titre de l’année 2012. Après une baisse de 13,5% durant le 1er trimestre 2012, la production de dérivés de phosphates a marqué une hausse de 8,7% en moyenne durant les trois derniers trimestres de 2012.
Au terme de l’année, la production de dérivés de phosphates a enregistré une hausse de 3,1%. Cette évolution recouvre une augmentation de 11,4% de la production des engrais naturel et chimique et une baisse de 5% de la production de l’acide phosphorique.

Par ailleurs, la baisse de la production de phosphates s’est atténuée en se situant à -3,5% durant l’année en cours, contre -10,7% au terme du 1er trimestre 2012.
Pour leur part, les cours des phosphates se sont maintenus pour le quatrième mois consécutif à 185 dollars/tonne en décembre et sont restés quasiment inchangés par rapport aux prix pratiqués en 2011. Le chiffre d’affaires à l’export de l’OCP a marqué une quasi-stagnation pour s’établir à 48,2 MMDH à fin décembre 2012. Cette évolution recouvre une hausse de 1,7% des ventes de phosphates et une baisse de 1,2% des exportations des dérivés de phosphates.

Voir aussi

Omtpme Entreprises Baisse De 1,8% Des Radiations En 2018

Entreprises Marocaines/ Afrique | Vers de nouveaux modèles économiques (BDI)

L’évolution des entreprises marocaines en Afrique tend vers le développement de nouveaux modèles économiques sur …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.