Marrakech : 10 ans de prison ferme à l’encontre de l’ex-directeur de l’Agence Urbaine, son épouse et un architecte

Marrakech : 10 ans de prison ferme à l’encontre de l’ex-directeur de l’Agence Urbaine, son épouse et un architecte

La Cour d’appel de Marrakech a condamné l’ex- directeur de l’Agence urbaine de la cité ocre, Khalid Ouaya, poursuivi pour corruption, à une peine d’emprisonnement de 10 ans, assortie d’une amende de 1MDH. 

La Cour d’Appel de Marrakech a condamné également l’épouse du principal accusé ainsi qu’un architecte, à une peine d’emprisonnement de 5 ans chacun, assortie d’une amende de 1MDH chacun.  La même juridiction a, en outre, condamné les trois accusés à verser, solidairement, des dommages et intérêts de l’ordre de 300.000 DH à une société (partie plaignante), ainsi qu’un dirham symbolique à l’ONG Transparency Maroc.

L’affaire remonte au 4 juillet 2019, lorsqu’un promoteur à Marrakech avait dénoncé l’ex-directeur de l’Agence urbaine, qui avait exigeait un pot-de-vin, en contrepartie de l’accélération des procédures liées à une autorisation administrative. Sur instruction du Parquet général saisi par le plaignant, une enquête avait été ouverte à ce sujet par les services de police, ayant abouti à l’arrestation du mis en cause en flagrant délit juste après avoir obtenu un pot-de-vin de 500.000 DH.

Mohcine Lourhzal 

Voir aussi

Cellule terroriste démantelée le 10 septembre

Cellule terroriste démantelée le 10 sept | 5 individus déférés devant le juge d’instruction

Cinq individus, interpellés le 10 septembre par le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) pour implication …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.