Maroc-Espagne | Les relations commerciales promises à un bel avenir

maroc espagne sahara

Liés par l’histoire et la géographie, le Maroc et l’, deux partenaires stratégiques de longue date, ont su maintenir des relations économiques et commerciales intactes, en dépit des répercussions de la crise de .

En effet, la entre le Maroc et l’ ne date pas d’hier, ces deux partenaires voisins sont liés par un partenariat historique et stratégique lequel est appelé à se consolider encore davantage tirant profit de la nouvelle position du gouvernement espagnol.

La visite qu’effectuera, jeudi au Maroc, le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez à l’invitation de SM le Roi Mohammed VI, inaugurera un nouveau chapitre dans l’histoire des relations économiques entre les deux pays voisins dans l’esprit de servir la prospérité des deux peuples.

Le Royaume et son voisin ibérique sont ainsi plus que jamais déterminés à travailler de concert pour relever de nouveaux défis et donner un nouvel élan à leur et à la dynamique de leurs échanges commerciaux bilatéraux.

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, de l’Union Européenne et de la Coopération, José Manuel Albares, avait souligné récemment, lors d’une conférence de presse à Barcelone, que le Maroc et l’ sont liés par plus de 16 milliards d’euros d’échanges commerciaux et que le Maroc est le troisième partenaire économique de l’ en dehors de l’UE.

Les exportations espagnoles vers le Maroc ont augmenté de 29% en 2020/2021, avait-il fait savoir, avant d’ajouter que 17.000 entreprises espagnoles ont des relations commerciales avec le Maroc et 700 sont établies dans le pays voisin.

En outre, selon des données récentes de l’Office des changes, les importations CAF de l’Espagne ont atteint à fin septembre 2021 plus de 60,36 milliards de dirhams (MMDH), alors que les exportations FAB vers l’Espagne se sont élevées à plus de 53,21 MMDH durant la même période.

Lire aussi
Maroc/ COVID-19 | 66 nouveaux cas confirmés, 7.780 au total

Les échanges commerciaux bilatéraux entre le Maroc et l’Espagne ne cessent ainsi d’augmenter durant les dernières années, malgré la crise pandémique et ses répercussions.

A en croire des données publiées par le bureau économique et commercial de l’ d’Espagne à , les échanges commerciaux entre les deux pays se sont élevés à environ 16,8 milliards d’euros (180 milliards de dirhams) au cours de l’année dernière. Ils s’inscrivent constamment en hausse durant au moins la dernière décennie avec des taux de croissance annuels supérieurs à 10% depuis 2011.

Le Maroc a ainsi exporté environ 7,3 milliards d’euros vers l’Espagne, en hausse de 14,6% par rapport à l’année passée, tandis que les importations du Royaume en provenance de l’Espagne ont porté sur 9,5 milliards d’euros (+29,2%).

En 2020, les exportations vers l’Espagne avaient atteint 6,37 milliards d’euros en 2020 (contre 6,96 milliards d’euros en 2019), alors que les importations se sont chiffrées à 7,35 milliards d’euros (contre 8,45 milliards d’euros en 2019).

Il est à souligner aussi la montée en gamme de l’offre exportatrice marocaine vers l’Espagne au cours des dernières années, reflétant la modernisation du tissu productif national. En 2021, les exportations marocaines vers le pays ibérique étaient composées essentiellement de matériels de distribution électrique, de voitures, de vêtements, de poisson et de fruits.

Les importations portent, quant à elles, principalement sur les machines non électriques, les outils et appareils mécaniques, les matériaux de construction, les huiles végétales et les voitures.

In fine, la entre le Maroc et l’Espagne est désormais promise à un bel avenir à l’image de la volonté déterminante des deux pays d’insuffler un nouvel élan à leurs relations bilatérales, à la faveur d’un partenariat solide et des perspectives prometteuses dans plusieurs secteurs des économies des deux partenaires.

LR/MAP

Voir aussi

Pacte mondial pour les migrations,CNDH,GANHRI,Pacte de Marrakech

Accès à l’information sur la migration | Mme Bouayach met en avant à New York le rôle des institutions nationales des droits de l’homme

La présidente du Conseil national des droits de l’homme (CNDH), Amina Bouayach a mis en …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.