L’UE et le Maroc réitèrent leur volonté commune d’approfondir leur partenariat stratégique

Le Haut représentant de l’Union Européenne pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité, Josep Borrell, et le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, ont réitéré, jeudi à Rabat, la volonté commune de l’UE et du Maroc d’approfondir et d’élargir leur partenariat stratégique.

“Je souhaite réitérer l’engagement fort de l’UE pour ce partenariat et notre volonté de l’élargir, de l’approfondir et de faire le nécessaire pour préserver son cadre juridique”, a affirmé M. Borrell lors d’un point de presse conjoint à l’issue de ses entretiens avec M. Bourita.

“Nous, UE et le Maroc, construisons un partenariat solide et stratégique basé sur des actions communes et concrètes”, a soutenu le chef de la diplomatie européenne, soulignant que le Royaume, “l’un des partenaires les plus dynamiques et les plus proches de l’UE”, joue un “rôle moteur” dans l’espace méditerranéen et dans la mise en œuvre du nouvel agenda pour la Méditerranée.

“Sans aucun doute, le Royaume du Maroc est le partenaire du sud de la Méditerranée qui a mis en œuvre des politiques de convergence avec l’UE les plus puissantes”, s’est-il réjoui.

Le Maroc parmi les meilleures destinations touristique en 2023, selon le Washington Post

Il a, en outre, mis l’accent sur la volonté de l’UE de promouvoir davantage les investissements de l’Union au Maroc, de soutenir la jeunesse marocaine, de renforcer le partenariat de longue date en matière de gestion de la migration et d’étendre le périmètre de son partenariat avec le Royaume à de nouveaux domaines, comme le numérique.

Et de conclure que l’UE et le Maroc peuvent ensemble faire face aux défis d’une façon coordonnée et responsable.

Pour sa part, M. Bourita a mis l’accent sur “la place importante” de l’UE en tant que partenaire stratégique et de premier choix du Royaume.

“C’est un partenariat de voisinage, de valeurs et d’intérêts”, a-t-il précisé, soulignant que la convergence entre les priorités nationales marocaines et les priorités européennes, rend plus facile le développement de ce partenariat dans des programmes et des projets concrets.

“Nous allons travailler pour concrétiser le Partenariat Vert, signé l’année dernière pour finaliser et avancer sur le partenariat numérique et d’autres projets, notamment celui de l’éducation et de la formation, ainsi que tous les domaines au cœur de la relation entre le Maroc et l’UE”, a fait savoir le ministre.

Le ministère de l’intérieur bien déterminé à poursuivre ses efforts pour renforcer l’efficience sécuritaire

Ce partenariat, “qui nécessite d’être nourri et enrichi”, est “un partenariat de voisinage géographique, de valeurs partagées et d’intérêts convergents et c’est autour de ces trois paramètres que le Maroc continuera à travailler avec l’UE”, a assuré M. Bourita.

M. Borrell, qui effectue une visite officielle dans le Royaume visant à renforcer le partenariat UE-Maroc, a eu des entretiens avec le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, au cours desquels les deux responsables ont exprimé la volonté conjointe du Maroc et de l’UE d’approfondir le dialogue et la coopération dans le cadre de leur partenariat stratégique.

Ce partenariat historique a continué ces dernières années à se développer, se hissant à une référence dans la politique de voisinage de l’UE.

LR/MAP

Voir aussi

Malawi,Maroc

Bourita s’entretient avec la Présidente de l’Assemblée nationale de la République du Malawi

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...