L’ouverture d’un consulat à Laâyoune, une manifestation supplémentaire de la solidarité constante de la Jordanie avec le Maroc

Sahara Nasser Bourita

L’ouverture jeudi par la Jordanie d’un consulat général à Laâyoune est une réaffirmation de la solidarité constante et historique de ce pays arabe frère avec le Maroc dans toutes ses actions pour la défense de ses intérêts et causes fondamentales, a affirmé le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita.

La décision de SM le Roi Abdallah II d’ouvrir un consulat à Laâyoune et son soutien à la restauration de la libre circulation civile et commerciale à El Guerguarat constituent la manifestation du soutien constant que ne cesse d’exprimer le Royaume hachémite de Jordanie aux actions entreprises par le Maroc pour la défense de ses intérêts nationaux et sa souveraineté sur l’ensemble de son territoire, a déclaré le ministre.

M. Bourita, qui s’exprimait lors d’un point de presse conjoint avec le vice-Premier ministre, ministre jordanien des Affaires étrangères et des Expatriés, Ayman Al-Safadi à l’issue de l’inauguration du consulat de Jordanie à Laâyoune, a ajouté que le Maroc “salue vivement” ces positions, rappelant la participation d’une importante délégation jordanienne, toutes tendances politiques et sociales confondues, à la Marche verte en 1975 comme l’expression de la solidarité du peuple jordanien avec le Maroc pour le recouvrement de l’ensemble de son territoire.

Il a fait savoir que l’ouverture de ce consulat est un évènement de “grande importance” qui restera “gravé à jamais dans la mémoire du peuple marocain”, à l’image de toutes les “nobles” marques de soutien et de solidarité exprimées par la Jordanie avec le Maroc pour le triomphe de ses causes sacrées.

Le ministre a mis en relief à cette occasion les liens solides d’amitié et de fraternité qui existent entre les dirigeants des deux pays, SM le Roi Mohammed VI et SM le Roi Abdallah II, ainsi que la solidarité agissante et la coordination permanente entre les deux Royaumes frères et leur volonté commune de développer leur coopération fructueuse pour en faire un modèle de coopération entre les pays arabes.

Le Maroc et la Jordanie, a-t-il dit, ont réussi à préserver et maintenir des relations étroites en dépit d’un contexte arabe et régional “très sensible”, saluant la coordination et la concertation continues qui existent entre les deux pays sur les différentes questions qui préoccupent le monde arabe.

Partant des valeurs que partagent les deux pays et de leur détermination à hisser leur coopération, a poursuivi M. Bourita, les deux pays ont développé des mécanismes novateurs pour bâtir un partenariat stratégique conformément aux décisions de la visite de travail et d’amitié effectuée par SM le Roi Abdallah II de Jordanie à Rabat en mars 2019.

Le ministre des Affaires étrangères a mis l’accent sur la concertation politique entre les deux pays pour le développement de l’action arabe commune et la défense des causes arabes, en particulier la cause palestinienne que SM le Roi place au même rang que la question du Sahara, soulignant le rôle important joué par le Comité Al Qods, présidé par SM le Roi, et la tutelle hachémite historique sur les lieux saints chrétiens et musulmans à Al Qods Acharif.

M. Bourita a rappelé dans ce cadre les nombreux projets sociaux, médicaux et d’éducation financés par l’Agence Bayt Mal Qods dans la ville sainte ainsi que son soutien financier récent aux Maqdessis durant la crise sanitaire liée à la pandémie du Covid-19.

LR/MAP

Voir aussi

Nasser Bourita,maroc-libye

Le Maroc poursuivra ses efforts pour une solution pacifique en Libye et son soutien à la cause palestinienne

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.