Les dangers de la stratégie du drone

Le recours par les Etats-Unis à des frappes de drone contre des extrémistes a créé un «dangereux précédent», affirment d’anciens hauts responsables américains dans un rapport publié par le Stimson Center. Ces appareils pilotés à distance constituent un outil utile et sont «là pour rester», reconnaissent les auteurs.

Mais le président américain, Barack Obama, doit lever le voile sur le secret qui entoure ces frappes et durcir les règles de recours à ces frappes et de vérification de leur utilité, ajoutent-ils. «Le recours accru à des drones armés risque de conduire vers une pente glissante aboutissant à des guerres continuelles ou plus importantes», insistent les auteurs, parmi lesquels se trouve l’ancien général John Abizaid, ex-patron des forces américaines au Moyen-Orient. Aux yeux du monde, Washington s’est arrogé le droit de tuer quiconque soupçonné d’appartenir à Al-Qaïda ou ses affidés «dans n’importe quel pays, à n’importe quel moment, sur la base de critères et de preuves secrets», jugent-ils. Les frappes de drone hors des champs de bataille traditionnels «risquent d’être imitées par d’autres pays» et d’alimenter l’instabilité dans de nombreuses régions, mettent-ils en garde.

Voir aussi

Loi sur le renseignement : La France critiquée

«La France renonce à ses liberté», «ère Bush-esque», loi «radicale». Au lendemain de l’adoption par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.