Le Maroc, porte d’entrée vers la renaissance du secteur de l’aviation en Afrique (Forbes)

Fort de son positionnement stratégique et un climat d’affaires propice à l’investissement, le Maroc représente désormais la porte d’entrée vers la “renaissance” du secteur de l’aviation en Afrique, écrit le prestigieux magazine américain Forbes.

“Le Maroc trace une voie aérienne marquée par une croissance impressionnante”, souligne le magazine dans un article signé Henri Al Helaly, un entrepreneur et stratège d’affaires, relevant qu’alors qu’Airbus a fait état d’une croissance annuelle de 3,6% de la demande de trafic passagers, l’emplacement stratégique du Royaume, associé à un climat favorable aux investissements, en fait une proposition attrayante pour les entreprises aéronautiques internationales, y compris la construction aéronautique.

La publication américaine fait observer que pour les entrepreneurs et les entreprises, le Maroc propose une politique de ciel ouvert qui encourage les investissements et les partenariats étrangers, ouvrant la voie à une croissance robuste de son secteur aéronautique.

Parmi les points forts qui distinguent le Maroc dans ce secteur névralgique, l’auteur de l’article cite également les investissements dans les infrastructures d’autant plus que le Royaume ambitionne de devenir un hub de l’aviation dans la région et bien au-delà. Il évoque aussi l’investissement engagé dans le développement des compétences et la priorité que le Maroc accorde aux relations et à la confiance, outre le respect des normes en matière de commerce.

Nasser Bourita s’entretient avec le ministre saoudien du Commerce

Grâce à ces politiques favorables et à son emplacement stratégique, le Maroc est sur le point d’attirer davantage d’entreprises aéronautiques, note le média US, qui souligne que l’essor que connaît le secteur de l’aviation en Afrique est mené par des pays comme le Maroc et le Nigeria.

Ces pays leaders stimulent la croissance de l’aviation privée, commerciale et militaire, offrant ainsi de vastes opportunités à l’échelle mondiale, indique l’auteur de l’article, ajoutant que la prochaine “frontière” à franchir serait la fabrication d’avions, allant des jets privés aux drones militaires.

Et de poursuivre que la croissance du continent dans ce secteur reflète la combinaison d’économies en expansion, d’urbanisation et d’une classe moyenne en plein essor avec un pouvoir d’achat accru.

“Pour les entrepreneurs et les hommes d’affaires, ces développements représentent une opportunité unique d’exploiter un marché en croissance rapide et riche de potentiel”, estime Forbes, notant qu’en investissant dans des entreprises liées à l’aviation, notamment dans la fabrication d’avions, ces entrepreneurs peuvent contribuer à façonner l’avenir du paysage aéronautique africain tout en bénéficiant de sa croissance.

TotalEnergies | Un CA de 8,26 MMDH à fin juin

LR/MAP

,

Voir aussi

L’ONMT s’allie à Tripadvisor pour doubler les nuitées sur les 5 prochaines années

L’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) signe pour la première fois, un partenariat avec le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...