Le Maroc fait de la crise une opportunité pour développer son industrie et stimuler son économie

Le Maroc fait de la crise une opportunité pour développer son industrie et stimuler son économie

Le Maroc a fait de la crise de coronavirus une opportunité pour développer son industrie et stimuler son économie, indique jeudi le quotidien slovène « Delo ».

Depuis l’apparition des premiers cas de coronavirus, le Maroc a fait de la crise sanitaire une opportunité économique pour dynamiser le secteur industriel afin de couvrir ses besoins en équipements médicaux dans la lutte contre la pandémie, en mobilisant l’industrie textile pour produire quotidiennement 7 millions de masques de protection, souligne le quotidien dans un article publié sur son site web.

Ces masques médicaux, dont le Maroc a commencé à exporter une partie en France et dans d’autres pays européens, sont vendus en pharmacie à un prix unitaire n’excédant pas 7 centimes d’euro, notamment dans le contexte de l’imposition du port obligatoire de masques dans les lieux publics depuis le 7 avril dernier, rappelle la publication.

Le Maroc a également créé un fonds spécial pour lutter contre l’épidémie destiné à faire face à la crise sanitaire et économique en même temps, dont le montant des contributions a atteint 3,2 milliards d’euros, soit 2,6 pc du Produit Intérieur Brut, relève le quotidien.

Le Maroc a, en outre, été le premier pays africain à appeler à la création d’un cadre opérationnel pour accompagner les pays du continent dans les différentes étapes de leur gestion de la pandémie, rappelle la publication.

Toutes ces mesures s’inscrivent dans le cadre de la réponse rapide du Royaume pour faire face à la propagation de la pandémie, souligne le quotidien, ajoutant que le Maroc a fermé ses frontières aériennes et maritimes depuis la mi-mars et instauré un état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 20 mai.

Le Maroc a également initié une bonne organisation dans de nombreux domaines pendant la crise épidémique, en particulier l’adoption d’un système de télétravail et d’enseignement à distance, outre le soutien aux personnes qui ont perdu leur emploi dans les secteurs privé et informel, note le quotidien.

Ces mesures ont permis au Maroc de réaliser des résultats positifs, souligne la publication.

Avec MAP

Voir aussi

Ministère de la Santé

Le Parlement du Guatemala salue la décision US de reconnaître la pleine souveraineté du Maroc sur son Sahara

Le Parlement du Guatemala a salué la décision américaine de reconnaître la souveraineté pleine et …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.