Le Gabon célèbre à Laâyoune le 62è anniversaire de son indépendance

Le Gabon célèbre à Laâyoune le 62è anniversaire de son indépendance

L’ambassade du à Rabat a choisi, pour la deuxième année consécutive, la ville de Laâyoune pour célébrer le 62e anniversaire de l’indépendance de ce pays africain ami, qui avait ouvert en janvier 2020 un consulat général dans la capitale du marocain.

La célébration de la fête nationale à Laâyoune vient refléter encore une fois le soutien indéfectible du Gabon à la marocanité du et à l’intégrité territoriale du Royaume, a indiqué l’ambassadeur, haut représentant du Gabon au , Minko Mi Nseme Sylver Aboubacar, en ouverture d’une cérémonie organisée mercredi au palais des congrès de la ville. «Venir fêter notre fête nationale ici à Laâyoune est un acte fort pour nous et pour nos frères marocains», a souligné l’ambassadeur qui a rappelé que le Gabon avait participé à la Marche verte en 1975.

Il a ajouté que cette initiative s’inscrit dans le cadre de la célébration du cinquantenaire de l’établissement des relations entre le Gabon et le , tout en se félicitant de l’excellence des relations fraternelles unissant les deux pays amis, sous la conduite de S.M. le et du Président de la République gabonaise, Ali Bongo.

Marché des capitaux | +6,5 MMDH de levées en février (AMMC)

En outre, le diplomate gabonais a fait observer que la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, de par sa position géographique et ses énormes atouts, représente un «carrefour naturel» vers l’Afrique subsaharienne, à même de faciliter la fluidité des échanges entre le et les pays de cette région.

Il a également salué le processus de développement dans les provinces du sud du Royaume lancé par S.M. le , notamment dans les domaines des infrastructures, des énergies renouvelables et de la formation. Pour sa part, le secrétaire général de la wilaya de la région Laâyoune Sakia-El Hamra, Ibrahim Boutmilat, a noté que la célébration du 62e anniversaire du Gabon à Laâyoune atteste la relation distinguée et solide qui existe entre le Maroc et le Gabon et dont les fondements ont été posés par Feu S.M. Hassan II et Feu le Président Haj Omar Bongo.

M. Boutmilat s’est félicité de l’appui inconditionnel et sans faille exprimé par le Gabon à la marocanité du , relavant que les activités organisées dans le cadre de cette célébration donnent un contenu à la présence du consulat du Gabon à Laâyoune.

Déconfinement | Principaux points du communiqué des ministères de l’Intérieur et de la Santé

Un programme riche a été conçu pour cette célébration organisée les 16 et 17 août sous le signe «Le Gabon à Laâyoune», dont des prestations artistiques reflétant le riche patrimoine culturel gabonais, une exposition de produits gabonais, ainsi que des visites de plusieurs projets phares dans la province de Laâyoune. En marge de cette cérémonie, une convention de partenariat a été signée entre la Fondation Startup Grow (Maroc) et l’association Mouetse du combat féministe à la cause publique (Gabon) visant à renforcer les capacités des femmes. Cet événement a été marqué par la présence de plusieurs membres du corps diplomatique accrédités à Laâyoune et à , des responsables du ministère des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, ainsi que des élus locaux et des acteurs de la société civile.

LR/MAP

Voir aussi

Nations Unies,protection des océans,Afrique,Lisbonne,Maroc

Groupe africain | Nécessité de lier le programme de transformation de l’Afrique à une économie océanique durable

Le ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...