Le Consulat des Emirats à Laâyoune | Une 1ÈRE Historique (Aujourd’hui Mali)

Le Consulat des Emirats à Laâyoune Une première historique

“Dans une première historique”, l’Etat des Emirats arabes unis a inauguré, le 4 novembre, son consulat général à Laâyoune, le premier d’un pays arabe dans les provinces du Sud du Royaume, écrit vendredi l’hebdomadaire malien +Aujourd’hui Mali+.

Dans un dossier consacré au Sahara marocain, la publication note qu’en prévision de cet événement historique, la ville de Laâyoune s’est parée des couleurs nationales, marocaines et émiraties, pour fêter “une relation séculaire, ancrée dans l’histoire et qui ne cesse de se développer et de se consolider, à la faveur d’une fraternité indéfectible et une coopération mutuellement fructueuse”.

Cet évènement diplomatique, qui intervient à la veille de la célébration par le Maroc de sa glorieuse Marche verte, avait été annoncé lors d’un entretien téléphonique entre SM le Roi Mohammed VI et Cheikh Mohammed Bin Zayed Al-Nahyane, prince héritier d’Abou Dhabi, commandant suprême adjoint des forces armées de l’Etat des Emirats Arabes Unis, rappelle l’auteur de l’article soulignant que cette décision a été “largement saluée et commentée au Maroc comme à l’international”.

L’ouverture d’un consulat émirati à Laâyoune incitera d’autres pays arabes à faire de même, écrit la publication malienne citant le politologue Mustapha Sehimi qui met en évidence l’importance de cet acte diplomatique qui survient au moment même où le Conseil de sécurité de l’ONU devait se prononcer sur le prolongement du mandat de la Mission des Nations unies pour l’organisation du référendum au Sahara occidental (Minurso).

Sur le même registre, +Aujourd’hui Mali+ aborde, entre autres sujets, le soutien du Liberia à la légalité internationale et aux droits légitimes du Maroc sur son Sahara, faisant état d’entretiens à Rabat entre le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita et son homologue libérien, Dee-Maxwell Saah Kemayah.

Dans le volet coopération Maroc-Mali, la publication fait l’écho d’une audience accordée, récemment à Bamako, par le président de la Transition, Bah N’Daw à l’ambassadeur du Royaume, Hassan Naciri.

“Il s’agissait de réaffirmer le soutien et l’accompagnement du Roi Mohammed VI aux Autorités de la Transition”, écrit l’hebdomadaire rappelant que cette rencontre intervient après la visite au Mali de M. Bourita, le 29 septembre dernier.

LR/MAP

Voir aussi

Hirak | Le pouvoir algérien en panne d’inspiration

Le pouvoir algérien en panne d’inspiration veut maintenir le système tel qu’il est depuis 1962, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.