Le chef des séparatistes du polisario accueilli par l’Espagne convoqué par la Cour nationale

Espagne,Brahim Ghali,Algérie,Polisario,Sahara marocain

Le juge de l’Audience nationale espagnole Santiago Pedraz a décidé, mardi, de rouvrir un dossier pour crimes contre l’humanité visant le chef des séparatistes du polisario, le dénommé Brahim Ghali, rapporte l’agence EFE.

Il s’agit d’une affaire enclenchée en 2008, suite à une plainte de l’Association Sahraouie pour la Défense des Droits de l’Homme (ASADEH), pour des crimes de génocide, assassinat, détention arbitraire, tortures, disparitions forcées et terrorisme.

Le dénommé Bahim Ghali est convoqué le 1er juin prochain pour répondre d’une autre plainte, celle déposée contre lui par le blogueur Fadel Mihdi Breica pour détention arbitraire, torture et crimes contre l’humanité, rappelle EFE.

Le chef des séparatistes du polisario a été admis dans un hôpital espagnol dans des conditions obscures sous une fausse identité algérienne.

Plusieurs de ses victimes, qui avaient déposé de nombreuses plaintes à son encontre, réclament aujourd’hui son arrestation et son jugement.

LR/MAP

Voir aussi

Covid-19

Covid-19 | 376 nouvelles infections et plus de 6,8 millions de vaccinés

Un total de 376 nouveaux cas d’infection au nouveau coronavirus et de 341 guérisons a …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.