L’Afrique dans la pensée et l’action de SM le Roi Mohammed VI, thème d’un colloque national à Laâyoune

Sahara

L’Afrique dans la pensée et l’action de SM le ” est le thème d’un colloque national organisé, lundi à Laâyoune, par la faculté des sciences juridiques, économiques et sociales (Agdal), l’université Mohammed V de Rabat, et l’organisation de la paix, de la tolérance, de la démocratie et des droits de l’Homme, à l’occasion du 23ème anniversaire de la , dans le cadre des activités de la 3ème édition de l’université saisonnière.

Ce colloque, organisé en partenariat avec la wilaya de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra et le ministère des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des marocains résidant à l’Etranger, vise à analyser les actions de la diplomatie marocaine vis-à-vis de l’Afrique qui ont connu une forte impulsion sous le règne de SM le à différents niveaux surtout dans les domaines humanitaire, de l’entraide, religieux et spirituel.

Le président de l’université Mohammed V à Rabat, Mohamed El Ghachi, a indiqué à cette occasion que l’organisation de ce colloque qui connaît la participation d’une pléiade d’experts, de professeurs universitaires, d’étudiants et de diplomates issus de pays d’Afrique subsaharienne, contribuera à mettre en relief le rôle de la diplomatie marocaine dans le raffermissement des relations maroco-africaines, et les différents aspects politiques et géostratégiques des relations -Afrique outre l’examen approfondi de la politique étrangères du concernant l’Afrique et le dossier du .

Le continent africain revêt une grande importance pour les Marocains compte tenu des liens solides qui unissent les deux parties sur le plan géographique, historique, religieux, économique et social, a ajouté M. El Ghachi, mettant en avant la profondeur africaine du ainsi que ses spécificités civilisationnelles et culturelles.

Il a rappelé à ce propos que SM le a déployé d’importants efforts pour renforcer l’action de la diplomatie marocaine à l’endroit du continent africain et son rôle pionnier en matière du développement et la consolidation de la paix et de la stabilité en Afrique, outre la lutte contre l’extrémisme et la consécration de la culture de la modération, de la tolérance, de la coexistence et de la solidarité tout en veillant à intensifier les investissements économiques dans le continent suivant une approche gagnant-gagnant.

Maroc-Mauritanie | Ouverture à Rabat des travaux de la 8è haute commission mixte au niveau des hauts fonctionnaires

M. El Ghachi a fait observer que l’université marocaine s’est inscrit avec force dans l’oeuvre de consolidation des relations maroco-africaines, rappelant à cet égard l’initiative de l’université qui a veillé à renforcer les mécanismes de promotion de l’action africaine en créant l’institut des études africaines et en organisant des conférences et des colloques et la mise en place de plusieurs Masters centrés sur des questions de grande importance pour l’Afrique ainsi qu’une série d’études de recherches et de thèses universitaires qui intéressent les affaires africaines dans le domaine de la géographie, de l’histoire, la sociologie, l’anthropologie, les relations internationales et les droits de l’Homme.

Pour sa part, le doyen de la faculté des sciences juridiques, économiques et sociales (Agdal), Farid El Bacha, a indiqué que ce colloque constitue un espace de dialogue autour du rôle qu’assume le Maroc sous la conduite de SM le Roi en vue de contribuer à l’essor à la prospérité du continent.

Il a appelé à ce propos à garder ce colloque ouvert pour davantage d’interaction entre les différents participants au sujet des principales questions qui intéressent l’Afrique et pour mettre en relief les fondements de la vision éclairée de SM le Roi vis-à-vis de l’Afrique et de ses peuples. Il a également plaidé en faveur de la création à Laâyoune d’un observatoire d’études sur la coopération sud-sud qui servira de force de proposition.

Sahara | La diplomatie marocaine marque des points (Mondafrique)

De son côté, le président de l’organisation de la paix, de la tolérance, de la démocratie et des droits de l’Homme, Mohamed Salem Cherkaoui, a affirmé que ce colloque qui s’inscrit dans la continuité des chantiers ouverts par l’organisation et ses partenaires, constitue un cadre de débat et de dialogue entre les acteurs de différents bords et une occasion pour approfondir la réflexion sur le thème de l’Afrique dans la pensée et l’action de SM le Roi surtout que l’Afrique, depuis l’intronisation de SM le Roi, a été érigée parmi les priorités de la politique étrangère du Royaume.

Ce colloque a été marqué par la création et l’équipement d’un “pôle du savoir” baptisé au nom de feue Assia El Ouadie ainsi que par la mise à la disposition des étudiants de l’école supérieure de technologies (EST) de Laâyoune et de la faculté polydisciplinaire de Es-Semara, d’ouvrages et de publications, dans le cadre de la diplomatie universitaire et le renforcement de la recherche scientifique.

Les travaux de ce colloque ont été axés sur plusieurs thématiques ayant trait à la “diplomatie marocaine et la coopération entre les pays du Sud”, “les relations maroco-africaines et l’esprit de partenariat fort et agissant”, “la dimension historique et spirituelle des relations maroco-africaines”, “les aspects politiques et géostratégiques des relations maroco-africaines”, “la politique étrangère du Maroc à l’endroit de l’Afrique”.

Ont pris part à ce colloque, le wali de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, gouverneur de la province de Laâyoune, Abdeslem Bekrate, l’ambassadeur itinérant chargé des droits de l’Homme, Ahmed Herzenni, le secrétaire général de la wilaya de Laâyoune, Ibrahim Boutmilate, ainsi que plusieurs doyens de facultés des universités Mohammed V, Iben Zohr, Cadi Ayyad en plus d’enseignants universitaires, d’étudiants, de diplomates et d’experts issus de différents pays d’Afrique subsaharienne.

LR/MAP

Voir aussi

incendies,feux de forêts,Larache,ANEF

Province de Larache | Sadiki visite plusieurs zones touchées par les incendies

Le ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...