Flash Infos

Laâyoune | Une réunion sur l’état d’avancement des projets énergétiques

Laâyoune | Une réunion sur l’état d’avancement des projets énergétiques

Une réunion tenue mardi au siège de la wilaya de Laâyoune-Sakia El Hamra a dressé l’état d’avancement des projets dans les secteurs de l’eau, de l’électricité et des énergies renouvelables, inscrits dans le cadre du nouveau modèle de développement des provinces du Sud (2015/2021).

Présidée par le wali de la région, gouverneur de la province de Laâyoune, Abdeslam Bekrate, cette rencontre a permis de discuter des moyens de surmonter d’éventuelles obstacles qui pourraient entraver la mise en œuvre de ces chantiers.

Dans un exposé, le directeur régional de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE-Branche eau), Mohamed Boubekri, a fait le point sur l’avancement des projets liés aux barrages (4), à la protection contre les inondations (3) et à l’alimentation de la nappe phréatique de Foum El Oued (1).

Il a précisé que le coût total de ces 8 projets est estimé à 170 millions de dirhams (MDh), assurés par le ministère de l’Equipement, des transports, de la logistique et de l’eau.

S’agissant des structures hydrauliques, le directeur régional de l’ONEE a cité la réalisation en juin 2019 du barrage Labouir dans la province de Tarfaya pour un montant de 17,4 MDH, tandis que le taux d’avancement du barrage El Mouhajib à Laâyoune, qui a coûté 18,8 MDH, a atteint déjà les 100%.

Dans la province de Smara, les travaux de construction du barrage Sidi Ahmed Rguibi (23,5 MDH) se sont aussi achevés, tandis que l’avancement de la réalisation du barrage Kssat (15 MDH) avoisine les 40%.

Concernant la protection contre les inondations, il a noté que la province de Laâyoune a bénéficié d’un projet en la matière, qui a mobilisé une enveloppe budgétaire de plus de 31 millions de dirhams, avec un taux d’avancement s’élevant à 100%.

Les travaux de ce même type de projet ont été achevés en juillet 2019 dans la province de Smara pour un coût global de 43 MDH. Un autre projet de protection contre les inondations d’une valeur de plus 13 MDH est au stade initial dans la province de Boujdour.

Quant au représentant de la Direction régionale de l’Equipement, des transports, de la logistique et de l’eau, il a souligné que le taux d’avancement du projet de construction du barrage Sakia El Hamra a atteint 28%. Ce projet, dont la période de mise en œuvre est estimée à 48 mois (avril 2018-juillet 2022), mobilise un investissement de l’ordre de 423 millions de dirhams.

Pour sa part, un représentant de l’ONEE (Branche électricité) a indiqué que 7 milliards de dirhams sont mobilisés pour la réalisation de sept projets liés au secteur de l’électricité dans la région. Il a précisé que ces projets concernent 3 parcs éoliens, 2 solaires et ainsi que l’électrification de deux villages de pêcheurs.

LR

Voir aussi

Le marché automobile en convalescence

Marché automobile | Un secteur en convalescence

Après avoir vu ses ventes s’effondrer depuis mars dernier, à cause de la pandémie de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.