La Présidence du Ministère public et le Ministère public espagnol lancent leur programme de jumelage

La Présidence du ministère public et le ministère public espagnol ont donné, vendredi à , le coup d’envoi de leur programme de visant à contribuer au renforcement des capacités institutionnelles de l’institution judiciaire marocaine pour l’amélioration du rendement des différents parquets près les juridictions du Royaume.

Le lancement officiel a été donné par le procureur général du Roi près la Cour de Cassation, Président du Ministère public El Hassan Daki et le Procureur général d’Espagne Álvaro García Ortiz, lors d’une cérémonie tenue en présence notamment du président délégué du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire Mohamed Abdennabaoui, de plusieurs responsables judiciaires, de représentants de différents départements ministériels et de membres des représentations diplomatiques espagnole et européenne à .

Dans une allocution prononcée à cette occasion, M. Daki s’est félicité de ce programme de qui s’inscrit dans le cadre de l’accord de partenariat liant le Royaume du et l’Union européenne en matière d’appui à la réforme du système de la justice, soulignant qu’il s’assigne pour objectif principal de contribuer au renforcement des capacités institutionnelles de la Présidence du Ministère Public pour plus d’efficacité et d’efficience dans le suivi et l’amélioration du rendement des différents parquets près les juridictions du Royaume, notant que l’année 2020 a vu l’achèvement de toutes les procédures administratives et d’évaluation du programme, pour lequel le Royaume d’Espagne a été choisi comme partenaire.

Omar Hilale | SM le Roi est constamment à l’avant-garde du combat contre le discours de haine

Ce partenariat s’inscrit dans le cadre de la politique d’ouverture de la Présidence du Ministère public sur les différentes institutions et organisations régionales et internationales concernées par l’action du Ministère Public, a fait savoir M. Daki, ajoutant que cette institution judiciaire a rejoint nombre d’instances internationales afin de faire connaitre l’expérience marocaine dans le domaine de l’indépendance du pouvoir judiciaire en général, et du Ministère public en particulier.

Ce programme de , dont l’accord a été signé le 15 mars 2021, porte sur quatre axes majeurs dont le premier concerne l’adaptation aux normes internationales concernant le développement d’un système numérique de gestion des affaires et des procédures dans le but de renforcer les mécanismes de gestion du service du Ministère public conformément aux meilleures pratiques, alors que le deuxième est relatif au renforcement des capacités institutionnelles et administratives et des mécanismes de gestion budgétaire de la Présidence du Ministère public, conformément aux normes internationales en vigueur, a-t-il expliqué. Le troisième axe se rapporte au renforcement des capacités dans le domaine de la formation par la programmation de sessions au profit des cadres de la Présidence du Ministère Public, des responsables judiciaires et des magistrats, tandis que le quatrième est lié au renforcement de la communication et de la sensibilisation, a-t-il ajouté.

ONDA | De nouvelles nominations à la tête de trois aéroports

De son côté, le Procureur général d’Espagne a estimé que ce programme permettra le renforcement des échanges d’expériences et d’expertises entre les deux institutions en vue de consolider l’État de droit et l’indépendance du pouvoir judiciaire. M. Ortiz a, par ailleurs, hautement salué le rôle de S.M. le dans la promotion et la défense d’un pouvoir judiciaire indépendant au service des intérêts des justiciables.

Mme Florence Liou, cheffe de délégation adjointe auprès de l’Union européenne au , s’est félicitée de l’engagement de l’Espagne en faveur de la réussite de ce projet qui se fixe pour objectifs, entre autres, de préserver les droits et libertés des justiciables et de renforcer la gestion administrative et financière de la Présidence du Ministère public. L’ambassadeur du Royaume d’Espagne au Ricardo Díez-Hochleitner Rodríguez, a, quant à lui, affirmé que cet accord est une preuve éloquente de la grande amitié et de la riche coopération unissant le et l’Espagne dans divers domaines.

LR/MAP

Voir aussi

Union Africaine,Conseil de Paix et de Sécurité,Tanger

Ouverture à Tanger d’une conférence politique sur le lien entre la paix, la sécurité et le développement

Les travaux d’une conférence politique sur le lien entre la paix, la sécurité et le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...