La FMES adhère au programme DATA TIKA de la CNDP

FMES,DATA TIKA,CNDP

La Commission nationale de contrôle de la protection des données à caractère personnel (CNDP) et la Fédération marocaine de l’externalisation des services (FMES) ont signé, lundi à Rabat, une convention de partenariat d’adhésion au programme DATA TIKA, visant à accompagner la mise en œuvre de la loi relative à la protection des personnes physiques à l’égard du traitement des données à caractère personnel.

La convention, paraphée par le président de la CNDP Omar Seghrouchni et le président de la FMES Youssef Chraibi, formalise l’adhésion de la Fédération à ce programme lancé le 9 juillet 2020, dans le souci de protéger les citoyens au sein de l’écosystème numérique et de renforcer les mesures de protection des données personnelles.

Elle vise également à déterminer les conditions et les modalités de collaboration entre les deux parties ainsi qu’à promouvoir des partenariats en matière de traitement et de protection des données à caractère personnel.

Dans une déclaration à la MAP, M. Seghrouchni a relevé que ce partenariat permettra le renforcement de la conformité à la loi 09-08, mettant en avant l’enjeu international des données disponibles chez les établissements offshore.

M. Seghrouchni a souligné la nécessité d’établir un climat de confiance, au moment où les mutations technologiques sont de plus en plus importantes au Maroc et dans le monde, notant qu’il faudrait engager une réflexion approfondie favorisant l’instauration d’une confiance mutuelle et la satisfaction des attentes des différentes parties prenantes.

Lire aussi
Election de la CNDP au Comité Exécutif de l’Assemblée mondiale pour la protection de la vie privée

La CNDP et la FMES avaient entamé un partenariat au début de la pandémie de Covid-19 portant notamment sur les problématiques associées à la gestion des données personnelles dans un contexte exceptionnel, a-t-il rappelé, ajoutant que cette convention ne fait que raffermir la collaboration déjà existante entre les deux parties.

“Les programmes Data-Tika, qui obéissent à une vision collaborative et auxquels ont adhéré différents établissements publics, entreprises, associations et ONG nationales, visent à favoriser la confiance dans la manipulation de la data numérique, en particulier celle à caractère personnel”, a expliqué le président de la CNDP, se félicitant que l’adhésion de la FMES à cette initiative d’envergure.

Le président de la FMES a, pour sa part, indiqué que les entreprises offshore sont amenées à manipuler un grand nombre de données à caractère personnel tant au niveau local qu’externe, d’où la vitalité de mettre en place un “dispositif sur mesure”.

Un tel cadre est à même de rassurer les clients actuels, de stimuler la compétitivité et d’encourager les investissements directs étrangers dans le domaine de l’Outsourcing, a-t-il considéré.

Créée en 2009 en vertu de la loi n° 09-08, la CNDP est chargée de vérifier que les traitements des données personnelles sont licites et ne portent pas atteinte à la vie privée, aux libertés et droits fondamentaux des individus.

LR/MAP

Voir aussi

ONCF,AlBoraq,énergie verte

AlBoraq passe à l’énergie verte (ONCF)

Le train à grande vitesse, Al Boraq, passe, à partir du 1er Janvier 2022, à …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...