La Chambre des Représentants de Jordanie soutient le Maroc dans ses efforts de lutte contre l’immigration clandestine

Jordanie-Maroc,immigration

La Chambre des Représentants de Jordanie a exprimé son soutien aux efforts du Maroc dans le domaine de l’immigration et salué le rôle du Royaume dans la lutte contre l’immigration clandestine.

Le Président de l’Institution législative jordanienne, M. Abdelmoneim Al-Awdat, a exprimé lors d’un entretien avec l’Ambassadeur du Maroc à Amman, M. Khaled Naciri, son soutien aux efforts déployés par le Maroc dans le domaine de l’immigration et de la lutte contre l’immigration clandestine, indique un communiqué de la Chambre.

M. Al-Awdat a mis en avant la solidité des liens entre la Jordanie et le Maroc sous la conduite de SM le Roi Abdellah II et Son frère SM le Roi Mohammed VI, ajoutant que les deux pays donnent l’exemple d’une relation bilatérale fondée sur la confiance, le respect mutuel et la concordance des vues sur les questions régionales, en particulier la cause palestinienne.

Pour sa part, le diplomate marocain a souligné que le Maroc apprécie hautement les positions exprimées par la Jordanie, sous la conduite de SM le Roi Abdallah II, en faveur du Maroc et de son intégrité territoriale, réitérant la détermination constante du Maroc à développer toutes les formes de coopération entre les deux pays au service des deux peuples frères.

Les entretiens entre les deux parties ont également porté sur les moyens de renforcer les relations parlementaires et de développer la coopération dans tous les domaines, notamment législative.

LR/MAP

Voir aussi

Pegasus

Espionnage | Le Maroc dément le recours au logiciel espion “Pegasus”

Le gouvernement marocain a exprimé son grand étonnement de la publication, depuis dimanche 18 juillet, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.