La Chambre des conseillers et le PARLATINO déterminés à consolider les acquis et les initiatives conjointes

PARLATINO,Chambre des conseillers,Maroc,Panama,AFROLAC,CEDEAO

La et le Parlement latino-américain et caribéen (PARLATINO) ont affirmé, lundi à Rabat, leur détermination à oeuvrer conjointement pour consolider les acquis communs accumulés aux niveaux bilatéral et multilatéral.

Dans un communiqué conjoint publié suite à des discussions tenues entre le président de la , M. Naama Mayara, et la présidente du PARLATINO, Mme Silvia del Rosario Giacoppo, en visite au , les deux parties ont exprimé leur satisfaction des relations bilatérales qui unissent les deux institutions législatives depuis la signature de l’accord sur l’adhésion du Parlement marocain en tant que membre observateur permanent au PARLATINO, le 27 avril 2018.

Les deux parties ont affirmé, dans ce document paraphé par M. Mayara et Mme Rosario Giacoyo, leur adhésion aux principes fondateurs du Forum parlementaire afro-latino-américain “AFROLAC”, ainsi qu’au contenu de la “Déclaration de Panama”, ayant couronné les travaux du sommet, qui s’est déroulé en présence du Président de la en sa qualité de président de l’Association des Sénats, Choura et conseils similaires en et dans le monde arabe, du Président du Comité Exécutif de l’Union parlementaire africaine, M. Mohamed Ali Houmed et du président du parlement de la Communauté économique des États de l’ de l’Ouest (CEDEAO), Siddie Mohamed Tunis, en plus de la Présidente du Parlement d’Amérique latine et des Caraïbes.

Dans ce contexte, il a été procédé à l’inauguration officielle du Secrétariat général du forum “Afrolac” à la Chambre des Conseillers du Royaume du et au Parlement d’Amérique latine et des Caraïbes. Les fédérations régionales d’ et d’Amérique latine ont été ainsi appelées à œuvrer conjointement pour contribuer au succès du prochain sommet, qui sera accueilli par le Parlement marocain à la fin de l’année en cours.

Lire aussi
Maroc | 226 nouveaux cas confirmés, 106 guérisons en 24h (COVID-19)

Les deux parties ont également réitéré leur “grande estime et gratitude à Sa Majesté le Roi Mohammed VI pour avoir bien voulu honorer l’espace marocain au siège du PARLATINO en République du Panama, en accordant Son auguste Nom à cet espace».

La déclaration conjointe a, par ailleurs, relevé que face à la demande croissante pour cet espace et les opportunités qu’il offre pour relier et assurer la communication entre les parlements des 23 États membres de cette importante organisation parlementaire régionale, la présidente du PARLATINO a demandé “d’élargir sa superficie et de diversifier ses rôles de manière à rendre cet espace digne de porter le Nom de Sa Majesté le Roi Mohammed VI».

Il s’agit également d’en faire un espace qui permet de promouvoir la culture et l’histoire civilisationnelle du Royaume du , à travers ses douze régions, et de consolider le patrimoine culturel et humain commun fondé sur les valeurs et les points communs entre le Royaume du et les pays d’Amérique latine et des Caraïbes.

En ce qui concerne les questions régionales et internationales d’intérêt commun, les deux parties ont mis l’accent sur la convergence des points de vue des deux institutions législatives sur de nombreuses questions d’actualité, arguant que les principes fondateurs du Parlement d’Amérique latine et des Caraïbes et ceux du Royaume du Maroc sont conformes aux valeurs et principes basés sur la non-ingérence, le respect de la souveraineté et de l’intégrité territoriale des États et le règlement pacifique des différends.

LR/MAP

Voir aussi

Nasser Bourita,Faisal bin Farhan Al Saoud,Maroc,Arabie saoudite

La session de la Commission mixte maroco-saoudienne, une impulsion à la coopération bilatérale

Le ministre saoudien des Affaires étrangères, Son Altesse le Prince Faisal Bin Farhan Bin Abdallah …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...