Kenya/ FMI | Risque “élevé” de surendettement

Kenya/ FMI | Risque “élevé” de surendettement

Le risque de surendettement du Kenya est passé de modéré à élevé, en raison des effets de sur l’économie du pays, estime le ().

Dans une évaluation relayée mardi par les médias kényans, le a déclaré que la dette du Kenya s’élevait à 61,7% du PIB fin 2019 contre 50,2% fin 2015.

Le risque de surendettement est passé de modéré à élevé en raison de l’impact de la crise mondiale de qui a exacerbé les vulnérabilités existantes, estime le FMI, selon lequel la pandémie de devrait réduire considérablement la croissance économique du Kenya en 2020, avec un impact important sur les exportations agricoles, les services, les envois de fonds et le compte financier affaiblissant ainsi la position extérieure.

Les autorités prennent des mesures pour lutter contre la propagation du virus et atténuer ses effets néfastes sur l’économie et les segments vulnérables de la population, a ajouté le fonds.

Lire aussi
COVID-19 : 8 nouveaux cas confirmés au Maroc, 74 au total

La semaine dernière, le a approuvé une aide financière d’urgence de 739 millions de dollars en faveur du Kenya pour aider le pays à traverser la et économique provoquée par la pandémie du .

Le prêt est le deuxième que le pays ait reçu de l’institution de Bretton Woods depuis que la pandémie de ait frappé le pays, le 13 mars dernier.

LR

Voir aussi

Nairobi,Kenya,urbanisation,logement durables

Mme El Mansouri participe à la session spéciale ministérielle africaine sur l’urbanisation et le logement durables

La ministre de l’Aménagement du Territoire National, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...