Kénitra | Inauguration de la 2ème usine Dicastal Morocco Africa (CITIC)

2ème usine de Dicastal Maroc

Le groupe chinois Citic Dicastal, leader mondial spécialisé dans le moulage d’aluminium et dans la production de pièces automobiles en aluminium a inauguré, samedi à Kénitra, la deuxième usine de production de jantes en aluminium pour un investissement global de 350 millions d’euros.

La cérémonie d’inauguration s’est déroulée en présence notamment du ministre de l’Industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy, et en visioconférence depuis Pékin, du vice-président de Citic Group et président de Citic Dicastal, M. Xu Zuo, et en présence du gouverneur de la province de Kénitra, M. Fouad M’Hamdi.

Cette nouvelle usine, dont les travaux de mise en service ont été lancés en novembre 2019, doublera la capacité de production annuelle pour atteindre 6 millions de jantes, avec à la clé la création de 1.250 emplois, dépassant ainsi les objectifs prédéfinis.

Dotée d’une technologie de pointe, cette usine fabriquera des produits prémiums de haute finition en matière de peinture, ainsi qu’une gamme de jantes plus grandes.

La première usine de Dicastal, qui a nécessité un investissement de plus de 147 millions d’euros, tourne à pleine capacité, depuis son inauguration en juin 2019, et emploie plus 650 personnes.

S’exprimant à cette occasion M. Elalamy a indiqué que ce nouvel investissement atteste, sans équivoque, de la résilience du secteur automobile marocain et illustre la confiance des leaders mondiaux de l’industrie automobile en la destination Maroc et son positionnement confirmé comme base mondiale compétitive de production et d’exportation,

La compétitivité du secteur automobile national, a-t-il dit, se voit améliorée par le renforcement de l’intégration locale profonde et la décarbonation de la production par le recours aux énergies renouvelables.

De son côté, le directeur général de Dicastal Morocco Africa, Badr Lahmoudi, a fait observer que cette 2ème phase, réalisée pendant la crise sanitaire mondiale, n’a pas été facile à mettre en place, mettant en avant l’appui du gouvernement pour maintenir le chantier de construction ainsi que l’activité de production, en prenant toutes les précautions nécessaires pour la sécurité sanitaire de l’ensemble des collaborateurs.

Le Maroc, a-t-il poursuivi, a su gagner la confiance du groupe et a démontré son potentiel grâce à la qualité de ses compétences et ses infrastructures, amenant ainsi le groupe à acquérir un foncier de 14ha supplémentaires à la zone d’accélération industrielle de Kénitra pour l’élargissement de ses activités.

Le groupe compte y installer ses futurs projets de pièces automobiles, à savoir, une panoplie de produits dédiés au châssis et au moteur, contribuant à augmenter la valeur ajoutée de l’industrie automobile au Maroc.

Par ailleurs, dans une perspective de développement durable, le groupe compte mettre en place un poste de haute tension afin d’augmenter l’efficacité énergétique et de favoriser l’utilisation d’énergie renouvelable, a relevé M. Lahmoudi, précisant que ce projet, d’un montant global de 60 millions de dirhams, sera réalisé en collaboration avec l’ONEE.

LR/MAP

Voir aussi

Banque Mondiale | La relance économique post-Covid constitue une opportunité pour le Maroc

Maroc/Banque Mondiale | Signature de 3 conventions de financement de 800 M$

Le ministre de l’Economie, des finances et de la réforme de l’administration, Mohamed Benchaâboun et …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.