Journée mondiale des villes | Comment penser et concevoir la ville de demain ?

Journée mondiale des villes

Sous le thème «Penser et concevoir la ville de demain» et en partenariat avec le programme des Nations Unies pour les établissements humains, le ministère de l’Aménagement du territoire, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville, a organisé à Rabat une conférence internationale qui a débattu de ce thème d’actualité.

Il était question de réfléchir aux moyens de renforcer les capacités des villes et d’étudier les moyens d’en maîtriser les éventuels dysfonctionnements.

C’est le Chef du Gouvernement, Saâd Eddine El Othmani, qui a donné le coup d’envoi de cette importance rencontre internationale, appelant les participants à réfléchir ensemble aux divers moyens de renforcer les capacités des villes pour faire face aux catastrophes naturelles, ainsi qu’aux répercussions des crises sanitaires, ce qui permettra de mettre sur les rails une nouvelle politique de la ville.

Tout cela est possible, souligne El Othmani, à travers une nécessaire réflexion sur les moyens de renforcer les capacités des villes. C’est un défi à relever, a insisté le chef du Gouvernement.

Intervenant à son tour lors de cette rencontre internationale, le ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit a, dans une intervention lue en son nom par le Wali Directeur général des collectivités locales, Khalid Safir, souligné que les villes se doivent de «répondre aux exigences actuelles et futures du développement global». Il a, par ailleurs –chiffres en mains– précisé que les villes marocaines représentent la source principale de création des richesses regroupant 60% de la population.

Pour sa part, la ministre de l’Aménagement, du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville, Nouzha Bouchareb, a appelé à œuvrer à faire évoluer «notre approche de mise à niveau des villes pour préparer les territoires de demain à concrétiser «le vivre ensemble et le vivre mieux». Les nouvelles villes, a remarqué la ministre Bouchareb doivent, pour être plus appréciées, «répondre aux exigences et attentes des citoyens».

M. Nafaa

Voir aussi

Le Maroc est parvenu à neutraliser la menace du groupe illégitime du polisario

El Guerguerat | Le Maroc est parvenu à neutraliser la menace du groupe illégitime du polisario

Le Maroc est parvenu à neutraliser la menace que représentait le “polisario” à El Guerguerat, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.