Maroc-EAU | Les Emirats au Sahara, de la Marche verte à aujourd’hui

Maroc Eau Les Emirats Au Sahara, De La Marche Verte à Aujourd’hui

Ils sont au nombre de 15 désormais, les Etats africains amis du Maroc qui ont décidé l’ouverture de consulats à Dakhla ou à Laâyoune, dans les provinces Sud du Royaume. Les Emirats Arabes Unis viennent d’en faire autant.

Une décision, précise un journal Emirati «Arrouâya», porteuse de significations politiques et diplomatiques. Cette initiative que le Maroc a appréciée à sa juste valeur, coïncide avec la commémoration par le Royaume du 45ème anniversaire de la Glorieuse Marche Verte que les Marocains célèbrent chaque 6 novembre.

Il y a 45 ans déjà, les Emirats Arabes Unis avaient pris la décision de marcher avec «les frères marocains» sur le Sahara marocain pour le libérer du joug du colonialiste Espagnol.

Ce jour-là (6 novembre 1975), le drapeau Emirati avait flotté dans le ciel marocain, aux côtés des drapeaux de l’ensemble des Nations du monde qui avaient participé à la grande Marche libératrice, en reconnaissance de la marocanité des provinces du Sahara.

Aujourd’hui, l’ouverture du consulat émirati à Laayoune est un évènement d’envergure que le peuple marocain, sous l’égide de SM le Roi Mohammed VI, n’oubliera pas. D’autant plus que les Emirats Arabes Unis sont les premiers Arabes à ouvrir un consulat dans les provinces du Sud. Autre signe de reconnaissance émiratie de l’intégrité territoriale du Royaume et de son immuable soutien à la cause juste et légitime des Marocains.

Quarante-cinq années se sont écoulées et l’esprit de la glorieuse Marche Verte est toujours là, se poursuivant sous le règne florissant de SM le Roi Mohammed VI qui multiplie les initiatives à même de développer les provinces du Sud, par le truchement d’un nouveau modèle de développement économique dont la réalisation sur le terrain nécessite plusieurs dizaines de milliards de dirhams (77 milliards de dhs) étalés sur la période 2015-2021.

Le glorieuse Marche Verte avait été initiée de main de maître par Feu SM Hassan II. Le Souverain défunt y avait participé, 350.000 volontaires venus des quatre coins du Royaume ont marché, défiant l’occupant Espagnol en hissant le seul drapeau national et à la main le Saint Coran. Cette vague humaine avait été soutenue et accompagnée par des volontaires venus de toute la planète. Tout ce monde intervenant après la confirmation par la Cour Internationale de Justice (La Haye) de l’existence de liens juridiques et d’allégeance entre les Sultans du Maroc et les tribus Sahariennes.

L’épopée glorieuse de la Marche Verte est toujours ancrée dans l’esprit et la mémoire des Marocains et en parfaite symbiose entre le Roi et le peuple.

Bien sûr, l’épopée est hautement célébrée le 6 novembre de chaque année, mais l’évènement mérite, à notre humble avis, beaucoup plus encore. Jusqu’à aujourd’hui et après 45 années, ni l’Etat ni des acteurs privés n’ont produit un film à la hauteur de l’épopée de cette glorieuse «Marche Verte», pour que nos générations futures vivent comme si elles y étaient et gardent en mémoire, une étape marquante de l’histoire de leurs ancêtres, afin de préserver ainsi le présent et l’avenir.

M. Nafaa

Voir aussi

un-haut-responsable-des-affaires-etrangeres-espagnoles-met-en-garde-contre-la-menace-terroriste-que-represente-les-milices-du-polisario

Un haut responsable des Affaires étrangères espagnoles met en garde contre la menace terroriste que représente les milices du polisario

Le directeur général de la politique étrangère et de sécurité du ministère espagnol des Affaires …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.