jeudi 14 décembre 2017

La badiane, badiana

L’anis étoilé ou badiane chinoise, chez nous, on la nomme «badiana». C’est le fruit à carpelles facilement reconnaissable du badianier, un arbuste pouvant atteindre 18 m de haut. Cette étoile à huit branches, d’origine chinoise (à ne pas confondre avec la variété japonaise qui,

elle, est proscrite parce que toxique) et bourrée d’anéthol, est couramment utilisée, surtout pour ses propriétés médicinales et aromatiques. C’est la base des Cinq-Epices du Curry, du pastis ou de l’anisette. On la retrouve parfumant certaines pâtisseries comme le pain d’épices ou les desserts.
L’Anis étoilé est reconnu pour soigner les dyspepsies, les ballonnements, le hoquet, les vomissements nerveux, les états dépressifs ou d’angoisse, certains dérèglements hormonaux, mais aussi l’asthme, la toux sèche, la sinusite et la mauvaise haleine. Les tisanes à la badiane sont très souvent recommandées pour les bébés par les pédiatres, mais généralement pour une courte durée. Elle est proscrite pour les femmes ayant un cancer du sein. Ces dernières années, le prix de la badiane chinoise a flambé et pour cause, elle serait le composant principal du «Tamiflu», ce médicament contre la grippe aviaire.

Voir aussi

La poire, Boueouid

La poire, appelée chez nous «boueouid» ou «ngass», se cultive au Maroc, principalement dans le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.