Genève : La table-ronde sur le Sahara marocain offre l’opportunité de trancher la question des mesures de confiance

Genève : La table-ronde sur le Sahara marocain offre l’opportunité de trancher la question des mesures de confiance

La table-ronde sur le différend régional autour du Sahara marocain, prévue mercredi et jeudi à Genève, offre l’opportunité de trancher la question des mesures de rétablissement de la confiance, a affirmé lundi la secrétaire d’État auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Mounia Boucetta.

La résolution 2440 du Conseil de sécurité, adoptée le 31 octobre 2018, marque un progrès significatif d’autant plus qu’elle souligne l’impératif d’ouvrir un nouveau chapitre dans le processus de règlement en vue de parvenir à une solution politique, consensuelle, réaliste et durable, a souligné Mme Boucetta en réponse à une question sur “les développements de la première question nationale” à la Chambre des représentants.

A ce propos, elle a souligné que l’initiative d’autonomie proposée par le Maroc demeure l’unique solution réaliste à la question du Sahara.

La secrétaire d’État a expliqué que la résolution consacre la centralité du rôle de l’Algérie en tant que partie invitée à la table-ronde de Genève, relevant que le texte a apporté un coup fatal au “mythe des territoires libérés”.

Le Conseil de sécurité, a-t-elle poursuivi, a enjoint au polisario, et derrière lui l’Algérie, de ne pas transférer ses structures vers l’Est du dispositif de défense, notamment à Guergarat, Tifariti et Bir Lahlou, zones pour la première fois citées dans une résolution, un fait qui révèle la crédibilité de la position marocaine.

La même résolution réaffirme les paramètres du processus politique, définis depuis 2007, et conforte tous les acquis du Maroc en ce sens qu’elle consacre la prééminence de l’initiative d’autonomie, salue les efforts sérieux et crédibles du Royaume pour parvenir à une solution politique de ce conflit artificiel et appelle au recensement des populations des camps de Tindouf, a-t-elle conclu.

Une délégation marocaine se rendra, à Genève les 5 et 6 décembre 2018, pour participer à “une table ronde” au sujet du différend régional sur le Sahara marocain, a indiqué le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale.

Cette participation fait suite à l’invitation de l’Envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU, M. Horst Köhler, adressée le 28 septembre et le 23 novembre 2018, au Maroc, à l’Algérie, au “polisario” et à la Mauritanie.

Avec MAP

Voir aussi

OCP | Mostafa Terrab décoré des insignes d’officier de la Légion d’honneur

Le PDG du Groupe Office Cherifien des Phosphates (OCP), Mostafa Terrab, s’est vu remettre, des …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.