Flash Infos

Forum panafricain : Accès à l’information et secrets d’Etat

Oui à l’accès à l’information, tout en préservant le secret d’Etat. La problématique a été sur la table du Forum panafricain sur la modernisation des services publics et des institutions de l’Etat réuni trois jours durant à Rabat.

Forum panafricain modernisation de l administration Rabat 2013

Du lundi 10 au jeudi 13 juin, Rabat a abrité le 9ème Forum panafricain sur la modernisation des services publics et des institutions de l’Etat, organisé en marge de la 51ème session du Conseil d’administration du CAFRAD (Centre Africain de Formation et de Recherches Administratives pour le Développement). Cette manifestation s’est fixée pour objectif de créer les conditions d’un gouvernement ouvert dans les pays africains, pour une administration publique performante et répondant aux exigences des citoyens.

Citoyens, plus d’exigences

Le contexte et la justification sont de répondre aux exigences et aspirations des citoyens devenus enjeu majeur des gouvernements africains actuels. Dans presque tous les pays, la population augmente et les besoins sont de plus en plus diversifiés. Les citoyens veulent non seulement que leurs droits et leur dignité soient reconnus, mais aussi savoir de quelle manière ils sont gouvernés et leurs deniers gérés et dépensés.

De nouvelles approches

Les organisateurs de ce Forum de Rabat estiment que la réponse à cette situation et à cette évolution réside dans l’invention de nouvelles façons de régir les affaires de l’Etat et de nouvelles approches et stratégies dans l’organisation de l’administration publique et donc d’une gouvernance et d’une administration ouverte, innovante et performante.

Rapprocher les préoccupations

Inaugurant ce Forum, Abdelâdim El Guerrouj, ministre délégué chargé de la Fonction publique et de la Modernisation de l’Administration, a rappelé que cette rencontre est devenue une étape principale pour élaborer les stratégies et les plans de modernisation de l’administration. Mettant en exergue le rôle du CAFRAD pour rapprocher les préoccupations et points de vue, le ministre a précisé qu’une administration ouverte peut développer une gouvernance transparente qui réponde aux attentes et aspirations des citoyens. Intervenant au nom du chef de gouvernement, le ministre d’Etat, Abdallah Baha, a de son côté souligné l’importance d’un gouvernement ouvert dans l’élaboration d’une administration crédible qui répond aux attentes et aspirations des citoyens. La thématique du gouvernement ouvert, a conclu le ministre d’Etat, est d’actualité vu le contexte économique et ses répercussions sur les attentes des citoyens.

Oui à l’accès à l’information

Une thématique importante a été au centre du débat sur le gouvernement ouvert, à savoir que l’accès à l’information ne doit pas se faire sans préserver au préalable les secrets d’Etat. Concernant le Maroc, El Guerrouj a rappelé que le Royaume est ouvert à la nécessité de garantir l’accès à l’information et il l’a prouvé en adoptant un projet de loi dans ce sens.

Voir aussi

Nécessité de se concentrer sur les priorités fixées dans le discours du Trône

Nécessité de se concentrer sur les priorités fixées dans le discours du Trône

Le Chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani a souligné la nécessité de se concentrer …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.