Enseignement | 2022, un nouveau départ pour la réforme du système éducatif marocain

Enseignement,système éducatif,Maroc

Pour l’année 2022, la priorité du ministre de l’Education nationale, du Préscolaire et des Sports sera accordée à l’accélération du processus de réforme du système éducatif national.

Profitant de son passage, fin 2021, devant la Commission de l’Enseignement, de la Culture et de la Communication à la Chambre des représentants, Chakib Benmoussa a présenté les grandes lignes du budget de son département au titre de l’année 2022. En hausse de 6,1% (62,4MMDH), par rapport à 2021, ce budget sera consacré à l’accélération de la réforme structurante du système éducatif marocain, telle qu’annoncée par le gouvernement Akhannouch dans son programme quinquennal (2021-2026).

Les clés pour construire l’école de demain

Ce programme ambitieux repose sur trois piliers principaux à savoir, l’équité, la qualité et la bonne gouvernance éducative. Dans ce cadre, 3.067 nouvelles salles de cours seront construites sur l’ensemble du territoire national, outre la mise en place de deux programmes unifiés pour la formation continue et l’évaluation des acquis des élèves. L’autre priorité de Chakib Benmoussa, consiste à élargir l’offre scolaire. A cet effet, 179  établissements scolaires seront mis en service, ainsi que 58 nouveaux internats d’ici à fin 2022.  Par ailleurs, un grand nombre écoles, déjà existantes, verront s’élargir leur capacité d’accueil.

S’agissant de l’amélioration de la qualité de l’enseignement, le nouveau ministre de l’Education nationale a annoncé la mise en place, dès la rentrée scolaire 2022, d’un nouveau modèle pédagogique fondé principalement sur le triptyque efficacité, innovation, ouverture. Dans ce cadre, il est prévu de renouveler le programme scolaire du cycle collégial, parallèlement à cela, il sera procédé avant la prochaine rentrée scolaire, à la formation de plus de 30.000 cadres éducatifs (inspecteurs, directeurs d’établissements et enseignants). Le sport n’est pas en reste, puisque Chakib Benmoussa a annoncé qu’il sera procédé de manière progressive, à partir de 2022, à la réhabilitation des terrains sportifs dans les différents établissements scolaires à travers le Royaume. Parallèlement à cela, de nouveaux centres sportifs seront créés au cours des semaines et des mois à venir, surtout dans les établissements scolaires qui n’en disposent pas, tout en insufflant une nouvelle dynamique au cycle «Sport-Etudes», qui vise à aider les jeunes à développer leurs qualités sportives dans le cadre d’un programme intégré à leur formation scolaire. Le renforcement de l’usage des nouvelles technologies dans le secteur de l’enseignement est également prévu, dès 2022, à travers notamment le renouvellement des équipements informatiques au sein des différents établissements scolaires et l’élargissement de la couverture du système Massar, notamment en milieu rural.

Lire aussi
Covid-19 | 108 nouveaux cas, plus de 5,4 millions de personnes complètement vaccinées

Dans l’attente de voir se concrétiser les engagements pris par le nouveau ministre de l’Education nationale, du Préscolaire et des Sports, l’heure est à la continuité pédagogique en prévision d’une éventuelle nouvelle vague d’infections au nouveau Coronavirus (Covid-19), dont les prémices se font sentir depuis plusieurs jours à cause du variant Omicron. Dans ce contexte incertain, Chakib Benmoussa a indiqué, lundi 3 janvier 2021,  que la priorité serait donnée autant que possible à l’enseignement en présentiel, mais que des scénarii pour un enseignement hybride combinant l’enseignement en alternance et enseignement à distance sont déjà prévus, au cas où la situation épidémiologique viendrait à empirer dans certaines villes et régions du Maroc.

Mohcine Lourhzal

Voir aussi

Sahara marocain,Laâyoune,Dakhla,Guerguerat,Tindouf,Anniversaire Marche Verte Maroc,SM le Roi Mohammed VI,port Dakhla Atlantique

Provinces du Sud | Dakhla Atlantique, nouveau fleuron dans le paysage portuaire marocain

Projet structurant du modèle de développement des provinces du Sud, le futur port Dakhla Atlantique …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...