Dakar : Ouverture du Forum International sur la Paix et la Sécurité en Afrique

Dakar : Ouverture du Forum International sur la Paix et la Sécurité en Afrique

Les travaux de la sixième édition du Forum International de Dakar sur la Paix et la Sécurité en Afrique ont démarré lundi à Diamniadio (à une trentaine de km de Dakar), sous la présidence du chef de l’Etat séngalais, Macky Sall.

La cérémonie d’ouverture de ce forum de deux jours, initié par le ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur et qui se tient au Centre International de Conférences Abdou Diouf (CICAD) de Diamniadio, a été marquée par la présence notamment du président mauritanien Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani et du Premier ministre français Edouard Philippe.

Le Maroc est représenté à ce conclave par une délégation conduite par l’ambassadeur du Royuame au Sénégal, Taleb Barrada.

Organisée sous le thème “Paix et sécurité en Afrique : les défis actuels du multilatéralisme”, la 6ème édition de ce forum se penchera sur les différentes problématiques liées aux défis de la paix et de la sécurité dans le continent, à travers trois séances plénières axées respectivement sur les thèmes : “Repenser la sécurité collective : quelles approches ?”, “Face à la crise du multilatéralisme : quelles réponses aux défis à la paix et à la sécurité en Afrique ?” et “États, acteurs privés, populations et sécurité en Afrique”.

Le programme du Forum qui prévoit un panel de haut niveau, comporte également des ateliers consacrés notamment à l’examen des mécanismes de prévention des conflits et de sortie de crises, au financement des politiques africaines de paix et de sécurité et à la sécurité numérique.

Le Forum de Dakar sur la Paix et la Sécurité en Afrique est né, rappelle-t-on, de la volonté des chefs d’Etat et de gouvernement africains, réunis au Sommet de l’Elysée en décembre 2013.

Avec MAP

Voir aussi

Algérie un vieux parti de l’opposition dénonce une crise

Algérie | Un vieux parti de l’opposition dénonce une crise de plus en plus inquiétante dans le pays

Le Front des Forces Socialistes (FFS), le plus vieux parti de l’opposition en Algérie, a …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.