Covid-19 | De nouvelles mesures pour garantir “la fiabilité” des tests

Lutte anti-Covid-19

Le ministère de la Santé a annoncé, lundi soir, la mise en place de nouvelles mesures visant à faire face “aux problèmes des résultats discordants des tests de diagnostic de la Covid-19 causés pour différentes raisons”, précisant que celles-ci entreront en vigueur “dans les trois jours à venir”.

Il s’agit, tout d’abord, de “la vérification rigoureuse des réactifs à usage de diagnostic in vitro en les soumettant aux évaluations par des laboratoires désignés”, indique le ministère dans un communiqué.

Le nouveau dispositif porte aussi sur “le contrôle des activités des laboratoires par des visites inopinées et par l’évaluation externe de la qualité de l’analyse”, ainsi que sur “l’agrément de laboratoires parmi ceux autorisés, pour réaliser les tests de diagnostic pour les personnes voyageant à l’étranger au niveau de chaque province”.

Il sera, d’autre part, procédé à “l’utilisation exclusive” de la plateforme E-Labs du ministère par ces laboratoires pour la centralisation et la communication des résultats de tests, en plus du “téléchargement des résultats des tests de la Covid-19 par les personnes voyageant à l’étranger via l’option Pass-sanitaire qui sera disponible sur le portail liqahcorona.ma”.

Le ministère de la Santé assure “continuer à déployer tous les moyens nécessaires pour garantir la fiabilité et la qualité des résultats du réseau des laboratoires Covid-19 pour les citoyens en coordination avec les autorités compétentes”.

Le communiqué rappelle, par ailleurs, que, depuis le début de la pandémie, ce département a mis en place un ensemble de mesures et de dispositifs pour “assurer la qualité de la prise en charge des patients depuis la confirmation de la maladie jusqu’au traitement et la guérison”.

Il a été, de ce fait, procédé à l’autorisation d’un ensemble de laboratoires de biologie médicale du secteur public et privé du Royaume, capables de répondre à la demande des citoyens en matière de tests, conformément aux exigences des cahiers de charges en vigueur, souligne-t-on.

Ces laboratoires “sont régulièrement soumis aux audits et aux contrôles réalisés par des commissions spécialisées, dans le but de garantir la fiabilité et la promptitude des résultats d’analyses fournis”, sachant que “des laboratoires jugés non conformes ont été sanctionnés”, poursuit la même source.

Aussi, le ministère précise “autoriser les réactifs après la validation de la commission nationale des réactifs de diagnostic in vitro et une évaluation clinique de la performance et la qualité des tests”.

LR/MAP

Voir aussi

Elections 2021 Maroc,Omar Hilale,ONU,Sahara marocain

Elections du 8 septembre | La lettre de M. Hilale au Conseil de sécurité et au SG distribuée aux 193 Etats membres de l’ONU

Le Secrétariat général des Nations Unies vient de publier, en tant que document officiel du …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.