lundi 18 décembre 2017

Faire plaisir!

Ce n’est pas parce qu’on est un homme qu’on ne doit pas s’amuser en se permettant quelques folies. Surtout quand on sait quand il faut arrêter; et on garde bien en tête qu’on fait cela juste pour faire plaisir. Généralement, les hommes pensent souvent que faire certaines choses leur enlève une part de leur masculinité, alors que ces actions les rendent plus attrayants aux yeux des femmes; certaines petites choses, banales, qu’on néglige souvent, mais que les femmes aimeraient bien voir les hommes les faire plus souvent.
Par exemple, cuisiner. Oui, car celui qui croit que la place «naturelle» d’une femme est dans une cuisine a tort.

L’homme peut tout aussi bien se tenir debout devant une poêle pour préparer un plat. Rien n’allume plus le désir d’une femme! Ou encore pleurer. Là, ce n’est pas le fait de voir un homme pleurer qui est attractif. C’est le fait de savoir que cet homme est sensible et à l’écoute des sentiments de sa compagne qui est attirant. Il y a aussi le fait d’être bon avec les enfants. Un homme qui sait prendre soin d’un enfant gagne automatiquement des points auprès d’une femme. Ah, il y a aussi le fait d’être au courant des potins féminins de la culture pop. Monsieur peut suivre sa femme lorsqu’elle a des conversations à propos des célébrités est tout à son avantage, surtout quand il l’accompagne dans une soirée où la majorité de ses amis sont des femmes. Et puis, il y a le fait d’être sensible à la décoration, puisqu’un homme qui a bon goût en la matière est important pour une femme, surtout lorsqu’elle envisage d’emménager avec lui. Il faut aussi, mais là sans trop y prendre goût, se toiletter. Oui, un homme qui, en plus de s’exfolier et de s’hydrater quotidiennement, se rase et s’épile à la cire, aura de la compassion pour sa femme lorsqu’elle se plaindra des douleurs dues à ces pratiques. De plus, il est beaucoup plus agréable pour une femme de se blottir contre le corps d’un homme qui a la peau douce, plutôt qu’une peau rugueuse! C’est dire qu’il ne faut pas grand-chose pour être heureux. Il faut juste savoir ce qu’on veut.

Voir aussi

Une affaire de «Q»!

Aujourd’hui, on parlera de «Q» et non pas de «C…». Il est question de savoir …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.